Les tournois de Wesnoth

Forum communautaire pour les adeptes de The Battle for Wesnoth

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Meilleurs posteurs
FREDOUILLE (1025)
 
Luciole (933)
 
Xplosivman (829)
 
Lonolico (568)
 
KalenzZ (549)
 
Niborelf (462)
 
Julien (269)
 
Arakh (263)
 
cmonyiman (260)
 
Phelim (227)
 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

RP: Wesnoth's Heroes

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 5]

26 Re: RP: Wesnoth's Heroes le Ven 27 Juin - 21:42

Xplosivman

avatar
Seigneur Nain
Après une soirée longue et bien arrosée (comme à l'habitude), notre petit héros se mit en marche vers un village dont le tavernier était une de ses connaissances... En effet, ce personnage à mobilité réduite s'était promis de trouver un défi à sa hauteur (enfin un peu plus haut quand meme...) , celui de trouver un alcool qui pourrait le terrasser, lui comme n'importe quel homme. C'est pour cela qu'il sillonnait les routes wesnothiennes à la recherche de productions particulièrement fortes...

_Et si je poussais la chansonnette ???
"Qu'est-ce-qu'on est bieeeeeen
quand on est complètement pleeiiiiiiiiiin,
complètement bourrééééééééé,
prêt a dégueuléééééééé"


(aaaaah finesse, quand tu nous tiens...)

Et c'est en chantant tout le registre de chansons paillardes que j'arrivai enfin à destination, un petit village de quelques centaines d'habitants, perdu dans les collines... Ma première idée fût de boire un coup pour récupérer du voyage, vu que j'avais liquidé les 3 tonneaux de Lonococktail que j'avais emporté. Je commandais donc la boisson la plus forte au tavernier du village (un cousin de l'inventeur du Lonococktail, qui lui ressemblait étrangement)

_Pauvre ami es tu fou ??? Jamais personne ne s'est relevé après avoir bu tel breuvage !!!
_C'est bien pour cela que je suis ici, tavernier !!! Envoies en un tonneau !!! Et qui m'aime me suive !!!

Bizarrement personne n'osa suivre cet étrange petit être à l'air très assuré...

Je bus le tonneau que m'apporta le tavernier d'une seule traite et à ma grande surprise, quand je reposai le tonneau, toute la taverne était réduite au silence, médusée et muette d'admiration. Je venais de découvrir la célébrité (dans un village de quelques habitants précisons le une nouvelle fois...). La boisson était quasiment la même que le Lonococktail mais il y avais cependant quelque chose qui me tracassait....

_Tavernier ? quels sont ces étranges morceaux que j'ai trouvé dans mon tonneau?
_Héhé ami nain !! tu viens de gouter à l'Orcocktail, "subtil" mélange de chair de mage blanche et de fraise des bois que j'ai laissé fermenté pendant 3 mois dans les égouts... répondit le tavernier en souriant Alors? tes impressions ami nain?
_Très bien... prépares moi 2 tonneaux à emporter tavernier j'ai de la route à faire et comme le dit le dicton "route sans breuvage, route sans carnage"... et ce dicton ne me plais pas trop...

J'allais m'installer à une table libre pour attendre que le tavernier prépare mes tonneaux devant l'air dégouté de quelques badauds qui regardaient ma barbe où il restait quelques morceaux de chair...

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nimportequi.com/videos.php

27 Re: RP: Wesnoth's Heroes le Dim 29 Juin - 4:43

Benji

avatar
Enchanteresse
- Mmmh ce jihn a dût rester avec des humains bien trop longtemps
- Hein !? Qu' est ce que tu raconte ?
- Il a vaincu les deux autres qui sont presque aussi puissant que toi sans effort et ta sous estimé, sa puissance a beau être immence l'effet de surprise a joué en sa faveur sauf contre toi qui la vue en action tu lui a fait ravaler son orgueil, comme un humain il a pris la grosse tête
- Pour la dernier fois donne moi cette bague ou sinon...
- Ou sinon quoi ? Ton dernier combat ta suffissament épuisser pour que moi je puisse te sous estimé qu' espère tu en mourant inutilement.
- On va voire sa
- Après tout voyons voire l'éfficacité de la magie élémentaire face à celle sa va être ...enrichissant

Celui-qui-ne-sait-pas-boire se jetta sur moi a une vitesse halucinante mais contraint de s'arrêter a mi-chemin pour gardé l'équilibre devant le seisme à l'échelle 9 de ritchter il y arriva tant bien que mal. Mais fut contraint de reculer devant le pic de granite destinée a l'embroché je ne sait pas si il comprit qu'il ne pourait s'aproché sans mon autorisation ou simplement changea de technique mais il m'envoya une onde surement coupante comme un rasoir (j'ai pas été vérifier) qui mis en pièce mon mur de pierre érigé pour l'ocasion se qui me contrain a faire un bon pour esquivé quand à la succession de boule qui suivire elle s'écrasère contre le sol joliment détourner par la tornade en création se drigeant gentiment vers notre ami qui apparament ne surveille pas sa ligne car en plein milieu d 'une tornade même petite on ne reste pas immobile normalement.
Soudain j'entendie sonner les trompette annoncent l'arrivé du roi tardé issus pourait ne pas être formidable si on veut resté caché encore un peu.

- Déjà l'aube faut en finir maintenant je te propose un jeu bien sympa si tu passe la barière des éclairs je te laisse en vie
- Une fois arrivé se sera finit de toi
- Fait gaffe c'est pas bon pour les affaires de non-violence sa allez sa va comencé HaHaHa que la foudre tombe du ciel

Un nuage couvrait la distance qui nous séparait comença gentiment à répandre l'enfer Celuis-qui-ne-sait-pas-boire s'élança à l'intérieure avec sa vitesse habituelle et il fit un nombre incalculable de pirouette changeant sans cesse de direction pour évités c'est magnifique éclair toujours plus nombreux les gens qui passait par là aurait surement crue à une pièce de théatre tant sa dance avec les éclairs pouvait éblouire entre tout à l'heure avec le jihn et maintenant un tonneau et une chaise longue et la seul chose qui manquait au spectacle. Malgré le fait que rien ne semblait changé on pouvait sentir sa fatigue sa sortie de la zone mortelle se conclu par un bond agrémenté d'un jolie coup de poing qui mettais destinée mais comme je l'avait prévus une main suffit a l'arrêter pour ensuite le projetter un petit peu plus loin et il tombat de fatigue devant moi.

- Mes félitation sur wesnoth tu doit être le seul à pouvoir fair sa les autres tomberait mais surement pas de fatigue bon aller faut que je parte. Hein ? Mais... et dire que chaque seconde compte maintenant...

La chose de 20 cm de haut mon montrait ouvertement qu'il ne partirait pas sans sa nouvel copine qui étais encore à terre et moi je ne pouvait partir sans lui des fois y'a des gorge qui m'érriterait d'être coupé.

Voir le profil de l'utilisateur

28 Re: RP: Wesnoth's Heroes le Dim 29 Juin - 19:33

Invité


Invité
Les rayons du soleil levant me réveillèrent. je me relevais et regardait autour de moi. Le type louche avait disparu avec son dragon. Yon était toujours là, il était toujours étendu à terre, mais Coly n'était plus là. J'allai réveiller Yon qui se leva avec un peu de difficultés:
-J'imagine que tu n'as pas été capable de battre l'autre gredin.
-Non désolé, il faudrait qu'on aille voir le roi.
-Oui, allons y.

Nous partimes en direction du chateau qui se trouvait un peu à l'écart de la ville. Nous y retrouvâmes le roi qui se trouvait avec le seigneur de Tolomène:
-Sire, j'ai le regrès de vous annoncer que la bague n'est plus en notre possession, mais je vous promets de la retrouver coute que coute.
-Très bien Yon, je comptes sur toi. Fred,dit le roi en me regardant, c'est toi? je ne pensais plus te revoir
-Sire, je voulais vous parler à propos du cout des impots exorbitants qui sont demandés dans cette ville, les commerçants n'ont pas de quoi payer.
-A combien s'élève cet impot?
-100 pièces d'or par semaine.
-Et bien me semble convenable. Il est vrai que certaines personnes pauvres ne pourront peut être pas vivre dans le luxe, mais il me faut beaucoup d'argent pour un grand projet.
-il ne s'agit pas de vivre convenablement mais de ne plus pouvoir vivre du tout. l'impot ruine ces gens, si il vous faut tant d'or, pourquoi ne pas le demander aux seigneurs.
-Je t'en pris, je ne vais pas forcé ceux qui risque leur vie sur le champ de battaille de m'offrir leurs richesses. Les commerçants sont là pour gagner de l'argent et le redonner à l'Etat. Et il est hors de question que je change quoi que ce soit en ce qui concerne les impots.
-Lorsque vous m'aviez demandé de mettre mes sabres à votre service, vous m'aviez dit que sous votre règne, tout le monde vivrait heureux, mais vous ne semblez pas disposez à tenir parole. Dans ce cas, vous feriez mieux de quitter le trône avant de mourir.
-Tu me menaces de mort?! Gardes! Arrêtez le!

Je fis un bond vers le roi et lui collai mon poing en plein milieu du visage. il glissa sur le sol sur plusieurs mètres avant de se cogner contre une table. Yon sortit son épée et se jeta sur moi. j'esquivai tous ses coups assez facilement. Soudain, il liassa une ouverture. je lui mis un coup de pied dans l'estomac avant de partir vers les portes mais une dizaine de gardes entrèrent en défonçant la porte et me bloquaient le passage. Je me précipitai vers la fenêtre et sautai en me propulsant grâce à l'ombre mystique. j'arrivais sur un rempart qui entourait le chateau. Les flèches commençaient à voler, je décidai de sauter dans la douve avant que l'une d'entre elles ne me touche.
PAN

Alors que j'allai sauter, Yon m'avait tiré dans l'épaule droite avec son baton de tonerre. Je me laissai alors tomber dans la douve. Les cavaliers furent envoyé autour des douves pour me retrouver. Voyant que je n'étais plus dans l'eau, ils partirent vers le petit bois qui se trouvait à côté du chateau. Une pierre à la main, j'attendais en haut d'un arbre qu'un cavalier passe pour l'assomer et prendre son cheval. Mais ils étaient tous en groupe, impossible d'attaquer sans se faire repérer. J'en vis finalement un qui partait au galop à la recherche de ses acolytes. Je lui tombais dessus et avant qu'il n'ai le temps de dire ouf, je l'assomai à coup de pierre avant de le laisser tomber du cheval. Je partis au galop en direction du sud ouest.

29 Re: RP: Wesnoth's Heroes le Dim 29 Juin - 22:47

Xplosivman

avatar
Seigneur Nain
J'allais récupérer mes tonneaux d'Orcocktail auprès de l'aimable tavernier lorsque j'entendis des cris à l'extérieur de la taverne ainsi que le bruit des sabots d'un cheval au galop (qui semblait cependant ralentir). Je payais donc ce que je devais au tavernier puis je me dirigeais prestement dehors. Je vis arriver un étrange homme, désarmé et salement amoché à l'épaule droite par un tir de bâton de tonnerre (seule un bâton de tonnerre forgé dans nos nobles mines pouvait causer une blessure aussi impressionnante). Je me proposais donc logiquement pour l'aider à se soigner...

_Ohé l'ami !! laisse moi deviner, tu t'es battu contre des foudroyeurs nains et tu as pris la fuite !!
_Non pas vraiment petit être.. répondit l'étrange homme
_Pourtant je reconnais bien là la marque d'un bâton de tonnerre... et tu dois encore avoir le projectile logé dans ton épaule... Laisse moi t'aider je connais le moyen de t'en débarrasser...
_C'est avec plaisir que j'acceptes ton offre maître nain... au fait comment te nommes tu ?
_Mon nom est Bourrek de Karak Tor, je suis issu d'une noble lignée naine et j'ai été envoyé à travers les contrées wesnothiennes pour prouver à mes aïeux que je suis digne de la couronne ... et toi quel est ton nom ?
_Je me prénomme Fred... me répondit-il avant de pousser un gémissement de douleur
_Allez l'ami viens par ici je vais t'aider

Après l'avoir aidé à descendre de cheval, je le fis entrer dans la taverne et je demandais au tavernier (surpris de me revoir si vite) un couteau et un tonneau d'Orcocktail supplémentaire (les 2 autres étant réservés pour le voyage). Je fis boire une toute petite gorgée à l'étranger qui tomba comme une pierre, comme je l'avais prévu. Je bus le reste du tonneau pour me mettre en condition pour l'opération...
J'allongeai l'étranger sur une table, lui enlevai sa cape et son haut en tissu; je pris le couteau et je fouillai dans la chair à l'endroit de l'impact quand je sentis un petit choc métallique, produit par le contact entre la lame et du projectile... après quelques instants, ce dernier était entre mes doigts...
Au bout d'une demi journée, l'étranger se réveilla (il sait vraiment pas tenir l'alcool le pauvre homme), se sentant soulagé par le sommeil et sa douleur au bras s'étant atténuée sensiblement...

_Comment pourrais-je te remercier maître nain ? furent ses premiers mots à son réveil

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nimportequi.com/videos.php

30 Re: RP: Wesnoth's Heroes le Dim 29 Juin - 23:32

Invité


Invité
-Comment puis je te remercier maitre nain?
-Eh bien, comme je te l'ai dit tout à l'heure, je recherche la gloire pour montrer aux miens que je suis digne de notre couronne. Alors la seule chose qui pourrait m'intéresser serait que tu m'indique où trouver une personne très forte, voire une armée que je pourrais détruire.
-Je connais un homme qui est très puissant avec de drôles de pouvoirs, il devrait être suffisant que tu le battes pour que tu sois digne de ta couronne.
-Vrai? Où est il que j'aille l'exterminer?
-En fait, je n'en sais rien, après que je me sois battu contre lui, j'ai perdu sa trace à Tolomène. Mais je pense que je le reverrai dans peu de temps. Alors si tu m'accompagnais, tu pourrais surement te confronter à lui.
-Très bien, tu m'as l'air plutot sympathique alors j'accepte.
-En plus, j'ai eu connaissance de certaines choses ces derniers temps, je pense que notre route sera animée.
-Fort bien, ça me permettra de m'échauffer avant d'exterminer ce type très fort. Au fait comment s'appelle t'il?
-Euh... J'ai oublié en fait, c'est un type plutot sombre et très bizare.
-Bien, ne perdons pas de temps, en route jeune homme.

Nous sortimes de la taverne avec Bourrek. Nous croisames alors une patrouille venue tout droit de Tolomène et qui était à ma recherche. Ils voulurent m'arrêter, Bourrek prit sa hache et en un coup, il balaya la patrouille de 5 hommes:
-Pas le temps de jouer avec des soldats d'operette, on doit aller trouver ton gars super balèze.
-D'accord, vous avez un cheval?
-je vais prendre celui là, dit Bourrek en montrant le cheval d'un des soldats.

Nous partimes donc tous deux à cheval vers le nord ouest. Ma première étape était la forêt de Wesmere. Nous passeront par la montagne au griphon et traverserons la grand rivière du nord à Carcyn. Yon sait où je veux aller et fera surement bloquer le gué d'Abez, le mieux est d'aller jusqu'à Carcyn et de traverser en bateau. A la fin de la journée de voyage, on pouvait déjà voir la montagne au griphon. Mais il semblait illuminé, en effet, le volcan de la montagne était entré en éruption et la lave illuminait la montagne. Je pus également voir des créatures volantes, mais j'étais persuader que ce n'était pas des griffons. Peut être des dracans, mais cela fait une éternité qu'on en a pas vu à wesnoth. Ce qui était le plus étrange, c'est qu'il semblait y avoir un chateau au sommet de la montagne.

31 Re: RP: Wesnoth's Heroes le Lun 30 Juin - 10:36

Niborelf

avatar
Créateur multi-récidiviste
Après quelques jours à attendre que les gens oublient la destruction de la taverne ( le problème est que la magie ne nous donne qu'une apparence précise pour les humains, donc moi et mes soldats dracans sommes surement recherchés.) , je décide de partir à la rencontre des personnes importantes de la ville, surement localisés dans ce froid chateau au sommet de la colline.
Par mon apparence noble, les gardes ne s'opposèrent pas à notre entrée dans le chateau.
Dans la salle principale deux hommes semblant être les maîtres des lieux, ils sont entourés d'une multitude de garde.
Le plus jeune des deux hommes me parla:

Qui est-tu pour osser pénétrer dans ma demeure, en présence du Roi de wesnoth?
Je suis Niborelf, représentant de mon peuple qui s'est établit sur la montagne du griphon. Et je souhaite la paix avec mes nouveaux voisins.
Quoi? Je suis Roi de wesnoth et personne ne se permettra d'envahir mon territoire!
Ce sera donc la guerre?
Effectivement! Gardes, attrapez-les!
A ce moment nous nous rendirent compte que plusieurs dizaines de soldats értaient arrivés de tous les côtés. Avisant une fenêtre proche, je déclare alors:
Vous connaitrez donc la fureur enflammée des guerriers dracan! Soldats, vous pouvez otter vos pendentifs, nous partons!
Alors, sous le regard ébahi du Roi de wesnoth, nous ottons nos médaillons et nous partons par la fenêtre, en direction du volcan.

Voir le profil de l'utilisateur

32 Re: RP: Wesnoth's Heroes le Lun 30 Juin - 16:41

Invité


Invité
La nuit était déjà bien entamée lorsque je fus brusquement réveillé par une chose qui approchait. Il y avait une dizaine d'individus. Il étaient très puissants et s'approchaient très vite Ils n'étaient plus très loin, je réveillai Bourrek:
-Qu'est ce qui t'arrives?
-Une dizaine d'individus très puissants approche, il faudrait se cacher.
-Très puissants? Compris je prends ma hache et je les étale.
-Non, ça sert à rien de se battre contre eux, en plus ils sont 10.
-Pourquoi tu me dis qu'ils sont forts si c'est pour que je ne me battes pas?
-C'était pour t'expliquer pourquoi je te réveillais. Mince, regarde, une des créatures volantes de la montagne au griffon approche!
-EH TOI! VIENS TE BATTRE SI TU L'OSES!
-Mais arrête qu'est ce que tu fais, on sait pas combien y'en a dans la montagne.
-Plus il y en aura, plus ce sera intéressant.

La créature, attiré par les cris de Bourrek, s'approcha, c'était un dracan:
-Qui êtes vous? Que voulez vous?
-Juste te mettre un coup de hache.

Aussitot dit aussitot fait, Bourrek fit un bond sur le dracan en brandissant sa hache. Le dracan tenta d'esquiver l'attaque et se fit couper la queue. Il repartit vers la montagne:
-Eh! reviens espèce de lâche!
-Mais t'es dingue?! Il va ramener toute sa bande, faut partir vite fait avant qu'ils reviennent.
-Pas question, prendre la fuite, c'est bon pour de tapettes tels que les elfes. Et quand est ce qu'ils arrivent les 10 puissants guerriers qui approchaient?
-Ils vont super vite alors ils seront là dans...

Je levais la tête pour regarder d'où venait l'énergie que je percevais, il y avait 10 dracans. Celui qui avait l'air d'être le chef descendit:
-Vous êtes des humains?
-Ne m'insultes pas, je suis un nain moi!
-Vous êtes envoyé par le roi de cette contrée appelée wesnoth?
-Ca dépend, qu'est ce qu'il faut répondre pour que vous nous laissiez partir?
-Je vais vous défoncer!
-Vous semblez vouloir vous battre, dans ce cas vous allez mourrir.
-C'est toi qui va mourrir!
-Mais arrête un peu toi! Dis je à Bourrek en retenant sa hache.
-Je vous laisse une dernière chance, venez vous de la part du roi? Répondez ou nous vous brûlerons jusqu'aux os.
-Non, en fait je fuis le roi car il veut me tuer.
-Tu es donc un ennemi de wesnoth.
-Non, juste un ennemi du roi.
-Dans ce cas, nous avons une chose en commun.
-Mais au fait, je reconnais vos armures, j'ai croisé des hommes qui portaient les même.
-Ta tête aussi me dit quelque chose, tu n'étais pas avec un type louche la dernière fois? Enfin, ton nouveau compagnon n'est pas vraiment mieux.
-MEURS!

Bourrek s'élança sur le dracan qui para la hache du nain avec son énorme épée. Ils étaient tous deux de force égale. Après quelques secondes, chacun fit un pas en arrière:
-Je pensais pas que cette bestiole aurait autant de force, je ferai mieux d'y aller sérieusement.
-Mais arrête un peu, ça sert à rien de l'attaquer il vaut pas le type dont je t'ai parlé, en plus lui, il est sympa, faudrait pas que tu le tues.
-Je veux bien laisser celui là, mais ton ami à intérêt à être vraiment très puissant sinon c'est toi qui va goûter à ma hache.
-Ne t'inquiète pas, il te conviendra parfaitement. Bon, Messire Dracan, je me prénomme Fred, et voici Bourrek de Karak Thor. Comment vous appelez vous?
-Je suis Niborelf, à présent, suivez nous jusqu'à notre chateau, vous êtes nos alliés, je ne peux donc pas vous laisser dormir dans cette valée.
-C'est très aimable de votre part.

nous suivimes les dracans jusqu'à la montagne au griffon ou se trouvait leur chateau. Nous nous y reposâmes le reste de la nuit.

33 Re: RP: Wesnoth's Heroes le Mer 27 Aoû - 3:44

Benji

avatar
Enchanteresse
Heuresement à ce moment la mon mancho de mercenaire ariva avec mes beaucoup plus que précieux accéssoire.

-Ah tu tombe à pique toi ! Passe moi tout sa et arrange toi pour que la fille ici soit en sécuriter. Bon toi la miniature ta vus on l'abandone pas donc maintenant on se tir.

Après m'avoir envoyer mes affaire mon homme de main se dirigea vers la fille et comença a me suivre avec la coly dans les bras.Et mon dragon juste dèrrier.Au bout d'un petit kilometre je lui demanda:
- Euh et ta l'intention de me suivre loin comme sa ?
- Bah où voulais vous que j'aille, j'ai aucun moyen de la soigné pour l'instant et aucun abris non plus.
- Mmmh c'étais pas prévus mais on fera une halte dans un abris quand on sera hors de porter de la ville et on réglera tout les facheux contre temps que tu m'a apporter enfin si tu tient le rythme jusque la bien sur.
- J'aurai jamais du accepter ce job trouver un cofre dont on ignore le contenu se retrouver en prison, se faire frapper par des garde ivrogne réveiller en sursaut à cause d'une sois disante épée unique et magnifique, sans parler du feu d'artifice suivi par les éclaire et pour courronné le tout; je me retrouve a courir avec une fille dans les bras.
- Economise tes force au lieu de raconter ta vie

Au bout de 20 minute je pût dépister une grotte donc on y alla faire un tour histoire de voire si sa pouvait faire un abri convenable. Mais surprise a l'intérieur un homme achevat quelque chose et se retourna.

- Y'a t-il l'un de vous qui est un exéllent mage ?
- Alors la tout dépend se que tu appelle puisant et deux qu'est ce que tu fait ici ?
- Je ne tant dirait pas plus mais est tu capable de me battre au niveau de la magie fait mieu que sa pour voire.

Là une belle explosion nous mis tous a terre.
- Bon sors j'en ai pour deux minute enfin tout dépend de sa coopération.
- C'est sur, j'espère juste qu'elle n'a rien dit-il en sortant
- Bon toi je ne sais qui tu est et ce que tu veux mais ou tu parle ou ta vie s'achevera dans 30 seconde ta puissance n'a vraiment pas l'air énorme.
- Tu pence un guerrier ne pourrait pas s'aprocher alors j'atent toujours de voire ta puissance magique.

Alors que je voulu l'éfrayer la boule de feu que j'aurais du lancer n'apparut pas à la place une étincelle se produit.
- Hein !!? Que se passe t-il pourquoi ma magie élémentaire ne répond pas.
- Hahahahaha l'expérience et le messge envoyer son un franc succé le dispositive de la guild bloque toute magie prépare toi a mourir néamoins tu dois être puissant pour avoir crée une étincelle.

Le pauvre pas besoin de magie pour battre un mage et les explosion combiné au boule de feu vraiment moyen je nu aucun mal a m'aprocher de lui car trop sur de ces pouvoir et en train de rire grace au succé de son expérience avant de mourir il pût entendre mes parol.
- Le problème c'est ton genre d'individu est trop fier se qui à deux défault un vous parler toujours trop et deux vous vous suréstimer beaucoup trop car je me suis suffisament aproché maintenant adieu.

- C'est bon tu peux venir je men suis débarrasser et la grotte semble une bonne cachette pour la nuit quand a l'ancien mage il va nous réchauffer héhé
- Hein ? Et puis sa fait au moin 3 minute

Là mon dragon embrassa le corp et mon sbire comença à soigner coly pendant que j'étudia le beau système de notre camarade tombé au combat une étrange rune graver sur le seul semblable à celle des nains où était poser un pti boitier au milieu malheuresement quand je m'aprocha le tout s'auto détruit.
A l'aube notre inviter se réveilla et eu l'air éfrayer en voyen le cadavre de l'homme qui n'avait pas finit encore brûler.
- Pourquoi vous avez tuer cette homme ?
- Ah la comateuse c'est réveiller quand à l'homme on y a été contraint
- Oh mais je suis sur que c'est toi qui ma sauvé viens me voir
- GGGrrrrr rrrrrr r cheers
- Et c'est qui celui qui dort toujours la-bas
- Celuis qui ta transporté jusqu'ici mais dit moi ta une idée de ce que pourrait faire t'es deux copain à l'heure actuelle ?
- Oh tout dépend pour Fred de sa rencontre avec le roi si sa c mal passer il voudra surement récupérer ces sabre quand à Yon et ba ma fois s'il ne te coure pas après soit il part a la poursuite de Fred soit une nouvelle mission pour le roi concernant un projet dont personne ne sait.
- interressant voila de quoi prolonger mon séjour conduit moi à Fred qui me conduirat au projet du roi.
- j'ai aucune raison de vous conduire nul part c'est votre djinn qui m'a attaquer.
Bon si tu ne fait pas se que je dit tu ne le revoit plus lui dit-je en retirant le dragon de ces main?
- C'est d'accord laisser le moi et je ferait tout se que vous vouler du moment qu'on attaque pas un civil inocent ou ne détruison pas le monde mais s.v.p laisser moi le dragon je vous en prie.
- On part dans la demi Heure prépare toi. waa je penssait pas que se serai si facil
- Partir où ?
- Toi où tu veux voila ta paye.
- A parfait répondit-il en attrapant la bourse que je lui avai envoyer Bon bah je vais rester ici la journéé m'enfuir sera plus simple le soir.
- Je suis prête
- Bon alors ne perdont pas de temps allons-y
- Adieu l'inconnu
- Au revoir
- Passe devant

Et nous nous somme mis en route.



Dernière édition par Benji le Mer 27 Aoû - 21:25, édité 2 fois

Voir le profil de l'utilisateur

34 Re: RP: Wesnoth's Heroes le Mer 27 Aoû - 20:43

Luciole

avatar
Sacré du ciel
A mon réveil, je partis voir le roi des dracans, Niborelf:
-Bonjour humain.
-Bonjour monsieur le dracan. Je viens vous dire que je vais partir chercher mes armes et une armée pour joindre mes forces à celles de vos dracans, ainsi nous pourrons faire tomber le roi.
-Bien, je vais préparer mes dracans pour la battaille, je vous rejoindrai peut être dans votre quête si vous voulez bien me dire où vous partez.
-Je vais tout d'abord aller au nord de la ville de Carcyn, à l'ouest. Au nord de la grande rivière se trouve une grande forêt où j'ai dissimulé mes sabres il y a un an. Je vais aller les chercher, j'irais ensuite chercher des hommes, mais je ne suis pas sur de leur localisation, je ne peux donc vous dire, où j'irais ensuite.
-Fort Bien, vous emmenez avec vous la créature courte sur patte?
-Quel créature? Ah, Bourrek le nain, il me suit pour pouvoir affronter un homme très puissant qui apparaitra devant moi dans peu de temps donc je pense qu'il vient avec moi.
-Tant mieux, il est en train de vider notre réserve de boissons.

J'allais donc chercher Bourrek:
-Nous devons partir maintenant pour Carcyn.
-D'accord, je prends un tonneau pour la route et j'arrive.

Nous partimes donc tous les 3, Moi, Bourrek et son tonneau d'alcool pour dracan. Sur la route, nous ne vimes aucune patrouille du roi. Passant à travers les collines et évitant les grands chemins, nous arrivames dans l'après midi à Carcyn. Là les choses devenaient plus compliqués. J'étais recherché, il y avait des soldats en ville et nous devion prendre un bateau pour traverser la rivière. Je laissai donc faire Bourrek, les nains étant de bons négociateurs, il n'aurait aucun mal à obtenir un bateau bon marché. Je l'observai depuis une ruelle discuter avec le propriétaire d'une barque. Soudain, il prit sa hache et cassa les genoux de son interlocuteur et l'assomma avec le manche de son arme. Il me fit alors signe de venir. Je sortis de ma cachette pour le rejoindre sur le ponton mais une patrouille passait par là à cet instant, un soldat me reconnu. Je fus contraint d'utilisé mon pouvoir pour projeté toute la patrouille hors de mon chemin. Je courus vers le ponton et sautais dans l'embarcation où Bourrek avait déjà prit place. Nous entamames donc la traversée de la grande rivière. Mais les soldats prirent un autre bateau et nous poursuivirent. Lorsqu'ils arrivèrent à notre hauteur, Bourrek mit un grand coup de hache dans leur bateau qui se mit à couler. Un soldat tenta de sauter dans notre bateau mais je le repoussait en plein vol avec une boule d'ombre mystique. Une fois débarrassés des soldats, nous continuames notre traversée sans incident. Une fois arrivés sur la rive nord, nous pouvions voir la forêt à environ 500m:
-Me dis pas qu'on va chez les tarlouzes.
-Quoi?
-Aller dans une forêt, c'était pas prévu, j'ai pas envie qu'on apprenne que je suis allé voir ces nazs d'elfes.
-Désolé mais je dois aller chercher quelque chose, et c'est dans cette forêt. Mais on doit aller dans une grotte, donc ça devrait mieux te convenir.
-Bon ok mais j'espère que le péquenot dont tu m'as parlé est vraiment fort.

Nous nous aventurâmes dans la forêt...


_________________
Après moi je dis ça, je dis ça.
C'est pas que je m'ennuies, mais tu m'ennuies.
Luciole des 4 sacrés du ciel.
La lumière de la luciole brulera pour l'éternité, telles les flammes de la planète Keikoku.
Voir le profil de l'utilisateur

35 Re: RP: Wesnoth's Heroes le Mer 1 Oct - 19:38

Niborelf

avatar
Créateur multi-récidiviste
Le hommes du Roi recherchaient l'homme prétentieux et son étrange animal.
Peu après son départ, les gardes signalèrent l'arrivée imminente de plus d'une centaine de cavaliers montés par une troupe n'obéissant qu'au Roi.
Derrière eux des miliers de paysans et quelques centaines de soldats divers et variés.
J'étais fier que le Roi accorde autant d'importance à mon peuple.
Les humains ne sachant pas traverser une rivière de flamme, ils décidèrent d'assiéger la forteresse mais celà ne me contrariait nullement, car nous autres dracans volent plus haut que ne tirent leurs archers.
Il fallait cependant détruire cette armée....
Je demandait un conseil de guerre des plus importants dracans de la forteresse.


_________________
(ok je sors...)

Copyright Niborelf 2008-2008
Voir le profil de l'utilisateur

36 Re: RP: Wesnoth's Heroes le Mer 1 Oct - 22:48

Arakh

avatar
Fou désorganisé
Ryan habite une maisonette un peu a l'equart du village. Il rentre chez lui quand soudain, a la lueur de la lune il apperçoit une silhouette. Un battement de cils plus tard, plus rien, la lande est le nouveau calme.
-SHTOCK !
Ryan est allongé au sol, baignant dans son sang, une flèche plantée dans son oeil droit ressort a l'arrière de sa tête.
La silhouette sombre se dirge vers le corps du pauvre Ryan, plante un long couteau au niveau de coeur, verse le sang dans une gourde, puis prend la direction de la taverne.
Après cette longue marche Arakh a eu de la chance de tomber sur ce petit village de campagne. Caché derrière sa capuche, il commande une mousse au tavernier, puis se dirige vers une table vide au fond du bâtiment où il s'installe.
Une fois sa bière arrivée il en boit la moitié puis y verse une partie de sa gourde, puis boît la mixture ainsi préparée. Il sent soudain son énergie vitale se restaurer peu a peu et en profite pour écouter les ragots du coin, il apprend ainsi que la guerre se prépare entre les humains de la région et un clan de dracans fraichement installés dans une montagne non loin d'ici.
Il réalise soudain que la région n'est pas désagréable et qu'aucun endroit ne l'avait interessé depuis son exil.
Il prit une chambre et s'y installa afin de ne pas attirer l'attention, bien qu'il ne dormit plus depuis plus d'une centaine d'année, époque où il mourut.

bon bin voila je me met au RP pour voir ce que ça donne

Voir le profil de l'utilisateur

37 Re: RP: Wesnoth's Heroes le Sam 4 Oct - 16:53

Luciole

avatar
Sacré du ciel
(hrp: Quand j'ai vu Ryan, je croyais qu'on allais sauver le soldat du même nom XD)


-33
-34! Je t'ai battu.
-Désolé, mais le dernier était mort avant que tu lui fende le crâne. Tu es donc à 33 également.
-Oh, c'est pas vrai!
-Moi je suis à 20. Et toi Fred?
-J'ai pas compté.
-Tu dis ça parce que t'as fait un résultat ridicule. T'es naz!
-Bon, maintenant, nous devons retourner à Wesnoth.
-Moi tout ce que je veux, c'est sortir de cette forêt.
-C'est vrai que les nains sont si petits qu'ils se perdent facilement en forêt avec de si grands arbres autour d'eux. Je pense qu'en fait, vous détestez les elfes car vous les jalousez de parvenir à se repérer dans une forêt alors que vous en êtes incapable.
-Toi, tu retires ce que tu viens de dire ou j'arriverais à 34 victimes!
-Tu parles, même mon dragon est plus fort que toi.
-Ca m'étonerai.
-Bon, tu m'agace court sur patte, soit tu la ferme, soit je t'empêche de l'ouvrir.
-Je t'attends!
-Vous arrêtez ou je vous étale?
-Reviens quand tu seras plus forte que mon djin.
-Quoi?! Fred, fracasse moi ce sal rat!
-Non, j'ai pas envie, je suis en train d'essayer de me souvenir par où on est venu.
-T'es perdu? Mais t'es nul! Si tu veux pas que je te tues bats cet idiot!
-AHH! Désolé monsieur le type bizare. Dis je en sortant mes sabres.
-Eh, il est à moi, si le touche tu meures! Dis Bourrek en serrant sa hache.
-Un combat à 3, c'est marrant comme idée. On saura qui est le plus fort comme ça.
-Euh, ce sera pas pour tout de suite.
-Tu te défiles? Dans ce cas tu vas prendre un bon coup de...

Je sautais vers Coly pour contrer la pierre qui lui était destiné. 5 hommes sortirent des buissons. L'un d'entre eux avait une fronde:
-Toi! T'as essayé de me tuer! Tu vas payer!
-C'est cela oui. Mon véritable talent n'est pas l'usage de la fronde mais celui de la lance, si tu es sage, je te ferais mourir sans souffrances.

Parmis les 4 autres hommes, il y avait l'homme contre lequel je m'étais battu sur le toit du musée. Cette fois, il était armé de 2 rapières:
-On m'a appris ton style de combat depuis notre dernière rencontre, et je suis un spécialiste de la copie, j'adore battre mon adversaire avec la technique qu'il utilise.
-Je préfèrerais évité de me battre.

Les autres hommes étaient un espèce de gros balourd avec un marteau énorme, un type très fin avec un air vicieux qui avait une longue épée et un ogre.
-Je prends le gros!
-Qui se ressemble s'assemble.
-Quoi?! Dans ce cas, j'imagine que tu vas te battre avec l'espèce de pervers qui à l'air en manque.
-Oui, il a l'air intéressant mais je vais devoir me faire l'ogre en même temps.
-Non, je le prend!
-Laisse tombé, je sens ma bague se chauffé, mon djinn veut se défouler un peu, ils vont jouer entre monstres.
-C'est quoi ce djin?
-C'est ça! dit le type bizare en faisant sortir son djinn qui se rua sur l'ogre.

A ce moment, mon adversaire se jeta sur moi, je parais toutes ces attaques, il ne savait pas se battre avec 2 armes, sa rapière dans la main gauche était un boulet pour lui. pendant ce temps, Les autres avaient engagé le combat avec leurs adversaires. Coly semblait à égalité avec le type à la lance, Bourrek semblait bien se débrouillé face au gros balourd. Le type bizare, lui, lustrait son épée pendant que son adversaire lui faisait une démonstration de sa vitesse en tournant autour de lui. Le djinn avait déjà tué l'ogre et s'amusait à ressortir tout ce qu'il pouvait de son ventre. Je commençai alors à attaquer, mon adversaire avait du mal à me contrer mais rapidement, il lui était facile de parer mes coups. En fait, il faisait exactement ce que j'avais fait pendant qu'il attaquait, il avait copié mes mouvements au millimètre près. Il fit un petit bond en arrière puis revint vers moi en attaquant, il faisait ce que je venais de faire mais encore plus rapidement, ce combat s'annonçait difficile. J'utilisai alors la seule chose qu'il ne pouvait pas copié, l'ombre mystique. Je transmit mon énergie à mes sabres qui se mirent à dégager une énergie telle que mon adversaire fut paralysé un instant. Je frappais alors 10 fois plus vite et 10 fois plus fort que lorsque je donnais un coup normal. Je donnai un coup avec ma main droite à l'horizontale qui brisa les rapières de mon adversaire en le blessant au torse. Il fut souflé par mon coup. Mais il revint à la charge en sortant de derrière son dos 2 dagues. Je lui fit un coup de la main gauche à la verticale de haut en bas. Il tenta d'esquiver mais j'étais bien trop rapide et il perdu le bras droit:
-Aargh. Zut, je ne pensais pas me faire battre si facilement
-Alors, c'est tout? Mais t'es nul! Allez viens! Je vais t'allumé sans mes sabres, t'es vraiment pas assez fort pour moi!
-Dis donc, t'es plutot énervé pour un non violent.
-Je suis non violent parce que quand je me bats sérieusement, je deviens dingue et je tues tout ce qui passe portée de lame. Quand le sang commence à couler, je veux en faire couler encore plus. Ahahahahah! Allez, je vais t'achever!

Sur ces mots je laissais mes sabres au sol et en utilisant l'ombre mystique, j'arrivais derrière mon adversaire Je plongeai alors ma main dans son épaule droite et la fit ressortir par la plaie que je lui avait fait auparavant. Lorsque j'eu retiré ma main, l'homme tomba. Coly commençait à faiblir face à son adversaire. Je sautai sur lui, prit sa tête dans ma main et l'écrasai contre un rocher au sol. Pendant ce temps, Bourrek était venu à bout du gros balourd et le type bizare avait tué en un coup son adversaire:
-Bon, vous voulez toujours vous battre?!

SBAF

Coly me mit une baffe qui me fit revenir à moi. Nous partimes alors pour wesnoth. Ma prochaine étape était de retrouver les autres détenteurs de l'ombre mystique.


_________________
Après moi je dis ça, je dis ça.
C'est pas que je m'ennuies, mais tu m'ennuies.
Luciole des 4 sacrés du ciel.
La lumière de la luciole brulera pour l'éternité, telles les flammes de la planète Keikoku.
Voir le profil de l'utilisateur

38 A la recherche de Luciole! le Sam 25 Oct - 15:46

Luciole

avatar
Sacré du ciel
Après être revenu à Wesnoth, nous nous dirigeames vers le sud. Dans l'après midi, nous rencontrâmes un de mes anciens compagnons. Il était allongé sur le bord de la route. Quand nous passâmes à côté de lui, il se leva en sursaut alors que nous ne l'avions pas remarqué jusqu'alors:
-Ahah! Je savais que vous passeriez par là!
-T'es dingue! Tu m'as foutu les jetons! Qu'est ce que tu foutais là!
-Je dormais, mais ta présence m'a réveillé. Yon m'a dit qu'il fallait qu'on te mette ta misère sinon tu allais renversé le roi. Alors j'étais sur que tu prendrais la route entre l'endroit où tu avais caché tes sabres et les collines du sud où sont ceux qui sont comme toi. Mais t'as été long alors j'ai dormi plusieurs jours ici.
-Alors tu es du côté du roi et tu comptes m'arrêter.
-Les 2 autres comptent t'éliminer si j'ai bien compris, mais moi je m'en balance! Tout ce que je veux, c'est prouver que j'étais le plus fort parmi nous en mettant un terme à la légende du jeune mercenaire aux 2 sabres.
-Une seconde, t'es qui toi?
-Moi, je suis le plus puissant combattant de ce pays, le grand Takar!
-...
-... Jamais entendu parler.
-Quoi?! C'est impossible, j'étais le plus fort des 5, les mercenaires qui ont fait trembler le pays durant la guerre civile, vous me connaissez forcément.
-non.
-Tout ça parce que cet idiot de Fred se battait avec un pouvoir spécial alors c'est lui le plus connu. Bon, de toute façon, je voulais te battre Fred alors je vais faire une petite démonstration à tes nouveaux amis. Dit Takar en sortant son épée énorme de son fourreau.
-Je préfèrerais éviter de me battre contre toi, mais j'imagine que je n'ai pas le choix. Dis je en sortant un de mes sabres.

Takar mit un coup d'épée dans le sol, ce qui souleva énormément de poussière, il en profita pour approcher de moi. Il m'asséna un coup horizontal au niveau du coude droit. Mais je l'évitais en sautant par dessus lui. Il se retourna rapidement et abbatu son épée sur ma tête. Je parais le coup avec mon sabre. Je sentais le sol s'enfoncer sous mes pieds. Takar avait toujours sa force titanesque qui lui servait à écraser ses ennemis. Je chargeais mon sabre en ombre mystique afin de repousser l'épée de Takar en contact avec mon sabre. Je fis ensuite un petit saut en arrière:
-Tu es toujours aussi fort.
-Tu n'es pas mal non plus pour un gringalet.

Takar sauta vers moi, épée au dessus de la tête et me frappa de toute ses forces, d'un pas sur le côté, j'esquivais, Takar me jeta alors son épée dans la tête, je me baissais pour l'éviter. Je vis alors le genou de Takar qui vint s'écraser contre mon nez:
-Ah, c'est chiant les épées, les vrais hommes n'en ont pas besoin pour se battre, je préfère te fracasser avec mes bras.
-En fait là, c'était plutot ta jambe.
-Ferme là et viens te battre!

Sur ces mots je me projetais vers Takar avec l'ombre mystique, sabre en avant. Takar stoppa mon sabre avec ses mains:
-C'est tout? demanda-t'il avant de me jeter dans les airs avec mon sabre.
-C'est gentil de me lancer hors de ta portée. Dis en souriant.

Je lançais alors une multitude de boules d'ombre mystique sur Takar qui se fit bombarder. Il était très résistant et parvint à rester debout. Je retombais au sol et sortit mon deuxième sabre de son fourreau:
-Ah, tu vas enfin te battre pour de vrai. Je me demandais ce que tu attendais.
-J'avais oublier que pour te faire tomber, il faut te frapper très fort.

Alors que j'allais attaquer, nous fumes arrêter par un cri:
-AAAAAAH!
-Qu'est ce que c'est que ça?
-Je crois que c'était un cri.
-D'où ça vient?
-Je crois que les cris proviennent de la bouche.
-T'es comique toi!

Nous regardames autour de nous, plus loin sur le chemin, il y avait une personne à terre. Nous allames la voir:
-Eh où vous allez? Et notre combat?
-Plus tard.

La personne à terre était une femme, elle avait les cheveux blonds, les yeux fermés et une grosse paire de...narines? (XD) Nous essayames de la réveiller pour comprendre pourquoi elle avait crier:
-Elle est morte peut être.
-Non, elle respire.
-Je crois que je l'ai déjà vu.
-Tiens, dit Takar qui venait de nous rejoindre, elle ressemle à cette fille qui te suivais partout quand tu as rejoint les 5. Tu m'avais pas dit qu'elle était morte?
-Si, mais ce n'est pas elle, même si elle lui ressemble beaucoup.

La femme se réveilla:
-Bonjour, qu'est ce qui vous est arrivé?
-Hein? vous êtes qui?
-Je m'appelle Coly, le grand balèze, c'est Takar, le gars en bleu, c'est Fred, et les 2 autres, c'est des fous.
-Aurais tu envie de mourir aujourd'hui?
-J'vais t'écraser saleté!
-Et pourquoi? T'as pas à te sentir vexé toi, t'es vraiment fou.
-Quoi? Je vais te tuer!
-Tu vois, tu es hystérique dès qu'on te fais une remarque.
-Meurs!
Bourrek et Star se battirent. Pendant ce temps:
-Pourquoi vous vous êtes mise à crier?
-Crier? Je ne sais pas, je ne m'en souviens pas. Je me rappelle d'être aller me coucher hier soir, et plus rien.
-Et qui êtes vous?
-Je m'appelle Syenna. Je suis la fille du plus grand aubergiste de Weldyn.
-Weldyn? Mais que faites vous ici?
-J'étais parti en voyage pour aller chercher une explication sur la mort de ma soeur et la disparition de son fils.
-Votre soeur? Elle s'appelait Lolya?
-Oui vous la connaissiez?
-En fait, c'est moi qui l'est retrouvée pendue.
-Quoi. Et où est son fils? Qu'est devenu Luciole?
-Il a disparu ce jour là. Je ne l'ai jamais revu. Mais je pense que vous devriez retourner à Weldyn, vous vous feriez du mal en essayant de trouver un assassin. Il est quasi impossible qu'un tueur se soit faufiler dans le camp où elle était sans se faire repérer.
-C'est faux, ma soeur ne se serait jamais suicidé!
-Je le pensais aussi mais pourtant, elle n'a pas été tuée. Et j'ai chercher Luciole sans résultats, vous ne devriez pas percévérer à le retrouver.

Syenna se leva et partit en courant. Star et Bourrek semblaient être épuisés de se battre:
-Bon, continuons, nous avons encore de la route à faire.
-Eh! et notre combat?
-Oh, j'ai vraiment pas envie, tu veux pas qu'on fasse ça une autre fois plutot?
-Non, je dois te battre pour qu'on me reconnaisse comme le plus fort!
-Dans ce cas, disons que tu as gagné.
-Quoi? Tu déclares forfait?!
-Oui, mais surtout, je pense que Yon est devenu aussi fort que moi, alors si tu veux prouver que tu es le plus fort, tu devrais aller le combattre lui. je pense qu'il a du aller déloger les dracans de la montagne aux griffons.
-Bon, d'accord, je vais remettre ces idées en place au gamin et ensuite je m'occupe de toi.

Takar partit à toute vitesse vers la montagne au griffon. Il était peut être encore plus rapide qu'un cheval. Moi, Bourrek, Coly et Star continuâmes notre route vers le sud.


_________________
Après moi je dis ça, je dis ça.
C'est pas que je m'ennuies, mais tu m'ennuies.
Luciole des 4 sacrés du ciel.
La lumière de la luciole brulera pour l'éternité, telles les flammes de la planète Keikoku.
Voir le profil de l'utilisateur

39 Re: RP: Wesnoth's Heroes le Dim 26 Oct - 14:02

Arakh

avatar
Fou désorganisé
ayant attendu une heure suffisament avancée de la nuit je sors discretement de l'auberge et traverse les rues sombres et désertes du petit village en direction du campement que nous avons monté avec les quelque troupes qui s'étaient jointes a moi.

celles-ci comportent les quelques survivants de la guerre contre les humains qui il y a fort longtemps a décimé la majeure partie de notre peuple et nous a obligé a fuir nos terres.
les autres troupes du camp sont les quelque humains ayant eu la malchance de croiser notre route tels que "Rayan" (je l'aime bien enfait Wink ) qui apres des années passées à couper du blé possède un talent réel au maniement de la faux.

je pris avec moi mes 5 meilleurs hommes dont Rayan puis nous partimes en direction de la forteresse des dracans afin de parlementer avec leur chef, qui était connu sous le nom de niborelf

Voir le profil de l'utilisateur

40 Re: RP: Wesnoth's Heroes le Dim 26 Oct - 17:26

Luciole

avatar
Sacré du ciel
Nous arrivions dans les collines au sud de Dan Tonk. J'espérais y trouver mes compagnons détenteurs de l'ombre mystique. Soudain, nous entendimes une explosion. Nous courumes pour voir ce qui avait provoqué cette explosion. Dans une petite vallée, nous vîmes un groupe de soldats en déroute, sur la colline de l'autre côté de la vallée, une battaille semblait avoir lieu. On pouvait voir des personnes voler dans les airs. Je faisais signe à mes compagnons de me suivre et nous allames sur la colline pour voir ce qui s'y passait exactement. Il y avait 10 détenteurs du pouvoir de l'ombre mystique qui faisaient face à une armée de 500 soldats. L'un d'entre eux qui semblait être un général s'avança, monté sur son cheval:
-Vous êtes plutot fort, vous vous êtes facilement débarrassez de 50 de nos hommes, mais vous risquez de déchanter si vous persistez à vous mettre sur notre chemin.
-L'accès à ces collines est interdit, ceux qui veulent passer devront le payer de leur vie. Faites demi tour.
-Vous me semblez fort, j'aurais des remorts à vous tuer, ne voulez vous pas nous rejoindre pour prendre le pouvoir?
-Le pouvoir ne nous intéresse pas, et nous ne comptons pas nous allier à des faibles. Notre mission est de veiller à la tranquilité de ces collines qui nous ont été légué par notre maitre. Nous supprimons les intrus. Faites demi tour.
-Très bien, puisque c'est comme ça, vous ne me laissez pas le choix. CHARGEZ!

10 cavaliers chargèrent les 10 détenteurs de l'ombre mystique. Mais leur attaque échoua et avant qu'il n'aient le temps de comprendre, les cavaliers étaient morts, frapper par derrière. Le général attaqua un des gardien de l'ombre mystique par derrière. Celui ci se retourna en lançant une boule d'ombre mystique qui projeta le général vers l'arrière. Il tomba derrière son cheval. Il se releva et prit son épée qui était par terre. Alors qu'il allait attaquer, le gardien de l'ombre mystique lui transperça la gorge avec sa double pique:
-Faites demi tour!

Des soldats, effrayés de voir leur général tomber, prirent la fuite. Le reste de l'armée avança sur nous:
-Fred? Que fais tu là? demanda le gardien qui venait de tuer le général en se retournant vers moi.
-Je suis venu vous demandez votre aide pour faire tomber le roi.
-Quoi? tu es comme ces chiens qui ne pensent qu'au pouvoir?
-Non, je me fiche du pouvoir, mais ce roi est mauvais et je me soucis du peuple de wesnoth.
-Nous n'avons que faire des wesnothiens, sans notre maitre, ils nous auraient tué en nous considérant comme des monstres. Nous ne voulons pas nous battre pour eux, tu ferais mieux de faire demi tour.-Vous allez payer pour avoir tuer nos frères d'armes! Cria un nouveau général.
-Nous allons vous faire souffrir pour ceux que vous avez tué! hurla un autre.
-Faites demi tour si votre vie a de l'importance pour vous.
-Arrêtes de te la jouer, on va vous attaquer tous ensemble avec tous nos hommes.

Toute l'armée ennemie nous entourait. Il étaient encore environ 450:
-J'ai une question, pourquoi voulez vous le pouvoir?
-Pour la richesse et l'honneur!
-Mauvaise réponse.
-Fermes là et meures!

Toute l'armée se rua sur nous. Star fit sortir son djin et fit flamber les ennemis qui l'aprochaient. Bourrek fraccassait en un coup de hache une dizaine d'ennemis, Coly fit tournoyer sa lame autour d'elle, tuant tous ceux qui l'approchaient, je sortis mes sabres et tranchait tous ceux qui se trouvaient devant moi. Les 10 hommes de l'ombre mystique utilisèrent leurs pouvoirs et leurs armes pour tuer les ennemis. En 27 secondes, il n'y avait plus d'ennemis:
-30 ennemis chacun, c'est pas assez.
-Tout à fait d'accord.
-C'était rapide.
-Ouais, mais c'était ennuyeux.
-Vous feriez mieux de partir sinon vous subirez le même sort que ces hommes.
-Je vais partir, mais je veux que vous et tous les autres veniez avec moi pour faire tomber le roi de wesnoth.
-Mais si le pouvoir ne t'intéresse pas et que tu veux tuer le roi, qui deviendra le roi?
-Je sais qu'il existe un homme qui est le roi légitime de wesnoth. Mais il a été déshérité lorsqu'il était enfant. Si je retrouve cet homme, je pourrais lui permettre de devenir roi.
-Mais cet homme sera peut être aussi une ordure comme l'est le roi actuel. C'est bien de rêver mais tu devrais arrêter.
-Je me fiches de ce que vous pensez, mais j'ai quelque chose à vous proposer. Je vais me battre contre n'importe lequel d'entre vous, si je gagne, vous me suivez, sinon, je repartirais seul.
-Non, si nous gagnions, nous t'éliminons. De toute façon, sans nous, tu ne pourras pas accomplir ton objectif. Et ça nous prouveras que tes convictions sont réelles.
-Très bien, de toute façon, je gagnerais.
-C'est moi qui serait ton adversaire, je suis le plus fort des guerriers de l'ombre mystique.
-Tu veux dire après moi.
-On verra.

Après avoir dit cela, mon adversaire disparut. Il m'assenna un coup sur la nuque. Mais au dernier moment, j'esquivais l'attaque. Il me frappa à nouveau, je parais son baton avec mon sabre:
-Pourquoi c'est toujours lui qui se bat?
-Parce que les adversaires sont minables alors on a pas besoin d'intervenir. Enfin, toi ça pourrais te servir d'entrainement intensif.
-Quoi? Je te ferais remarqué que tu ne m'as jamais battu.
-Parce que je ne voulais pas te faire honte. Je sais que l'honneur est quelque chose d'important pour les courts sur patte.
-C'en est trop, viens par là!

C'est ainsi qu'il y eu un deuxième combat. Pendant ce temps, mon adversaire commençait à utiliser l'ombre mystique pour me battre. Je reçu un de ses projectile dans la jambe, mon adversaire se jeta alors sur moi avant que je ne reprennes l'équilibre. Mais je fus trop rapide pour lui et parvins à passer derrière lui avec l'ombre mystique. Je m'apprêtais à lui mettre mon sabre sous la gorge, mais lorsque mon sabre s'approcha de son corps, je fus projeter en arrière:
-Fufufuh, apparement, tu ne connais pas la technique de défense ultime de l'ombre mystique. Tu n'aurais pas du nous quitter afin de terminer l'entrainement aux technique de l'ombre.
-Tu crois vraiment que je suis si faible? Moi je me suis perfectionner en affrontant des centaines d'ennemis sur les champs de battaille. J'ai risqué ma vie pour dévélopper mes techniques, alors ne pense pas que tu vas pouvoir me battre avec tes petits trucs que tu as acquis à l'entrainement.
-On verra si tu tiendras le même discours une fois mort.
-Désolé, mais j'ai l'intention de rester en vie.

Je courais vers mon adversaire, mes sabres disposés en croix, ce dernier m'apprêtais à parer mon coup:
-Tu ne pense quand même pas m'avoir avec un truc aussi basique.

Je frappais le sol avec mes sabres, faisant voler beaucoup de poussière. Mon adversaire recula pour pouvoir me voir venir. Lorsque je sortis du brouillard de poussière, je n'avais plus mes sabres. Mon adversaire en profita et se rua sur moi, je sautais par dessus lui, récupérais mes sabres que j'avais lancé en l'air et me retournait avant d'atterrir. Mon vis à vis se retourna, je chargeais alors mes sabres en ombre mystique je lui assénait alors un coup de sabre à chaque bras, suivit d'un coup à chaque jambe puis je plaçais un de mes sabres au niveau de son coeur et l'autre entre ses 2 yeux, tous 2 prèts à le transpercer:
-Je crois que j'ai gagné.
-En effet.
-Alors vous allez me suivre?
-Oui, c'est entendu. Nous allons aller chercher les autres.
-Les autres? Vous êtes combien en tout?
-130
-On a pas besoin de tout ça, pourquoi on s'est ennuyer à venir jusqu'ici? Je suis bien plus fort que ces types.
-Reviens quand tu auras déjà réussi à me battre.
-Toi non plus tu ne m'as pas battu, on vient de faire match nul!
-Oui, mais tu transpire plus que moi, c'est donc que tu t'es donné plus à fond.
-C'est juste parce que moi j'ai une grosse armure qui me donne chaud.
-Mais oui c'est cela.
-Tu veux qu'on se départage une fois pour toute?
-Désolé les gars, mais il faut y aller, vous vous battrez sur le chemin.

Nous allames chercher les 119 autres détenteurs du pouvoir de l'ombre mystiques qui étaient cachés dans les collines. Nous primes ensuite la route de la montagne au griffon pour rejoindre nos alliés dracans.


_________________
Après moi je dis ça, je dis ça.
C'est pas que je m'ennuies, mais tu m'ennuies.
Luciole des 4 sacrés du ciel.
La lumière de la luciole brulera pour l'éternité, telles les flammes de la planète Keikoku.
Voir le profil de l'utilisateur

41 Re: RP: Wesnoth's Heroes le Dim 26 Oct - 19:30

Niborelf

avatar
Créateur multi-récidiviste
Mes dracans s'ennuyaient. Les seules petits entrainement provenait des essais réguliers des mages d'argent de baisser le pont-levis au-dessus de la lave. Le gros problème avec les mages d'argent, c'est qu'ils partent avant qu'on se soit bien battus.
Je décidais donc d'une petite sortie, histoire de tuer la moitié de l'armée ennemi et de faire fuir le reste.
Je disposais de plus ou moins 500 dracans et devant le chateau, il y avait environ 2000 humains.
La bataille commença à l'aube.

Tout d'abord les pyrodracans crachèrent leur feu sur environ 400 unités. Les tentes humaines ne résistant pas au feu, peu survécurent. Après cette utilisation du facteur surprise, Nous nous mirent en formation. La bataille pouvait commencer.
Les humains, enfin près à combattre, se mirent à attaquer.


_________________
(ok je sors...)

Copyright Niborelf 2008-2008
Voir le profil de l'utilisateur

42 Re: RP: Wesnoth's Heroes le Dim 26 Oct - 20:04

Luciole

avatar
Sacré du ciel
Nous avions bien marché et la nuit allait tomber. Nous préférâmes nous reposer pendant la nuit et reprendre la route au petit matin. Au milieu de la nuit, je fus réveillé par l'aproche d'une personne. Je pris mes sabres et me dirigeais mystérieusement vers l'endroit mystérieux où se cachait le mystérieux inconnu. Je marchai sur une brindille et l'homme se retourna:
-Qui êtes vous?
-La politesse veux que l'on se présente le premier.
-Bon, dit il en sortant sa longue épée blanche, je n'ai pas le temps de jouer, alors tu vas retourner te coucher et oublier que tu m'as vu.
-Et qu'est ce qu vous comptez faire? Peut être que je peux vous aidez.
-Je n'ai besoin de personne, de plus, je doute que quiconque accepte de m'aider.
-Très bien, alors comme vous avez l'air d'être mauvais, je suis obligé de vous éliminer, mais je préfèrerais que vous me dites ce que vous compter faire avant. Ce serait domage de mourrir alors que nos objectifs sont peut être les même.
-Je veux tuer mon cousin.
-Ah, effectivement je refuse de vous aider, je doute que votre cousin mérite la mort.
-J'ai mes raisons de vouloir sa mort. Par sa faute, j'ai été rejeté par ma famille. Il doit payer pour son crime.
-Avant que nous n'engagions le combat, dis je en sortant mes sabres, qui est votre cousin exactement?
-C'est un imposteur qui usurpe sa place, il a fait tuer mon frère, m'a fait accuser et a empoisoné mon père. Il doit mourrir.
-Quoi? Mais cette histoire, vous êtes..., dis je en essayant d'avancer. Hein? Mes pieds sont bloqués.

Je regardais mes pieds, ils étaient prit dans la glace. Lorsque je relevais la tête, l'homme avait disparu. Je brisais la glace avec mes sabres et; ne sentant plus l'énergie de l'inconnu, je retrounai me coucher.

A notre réveil, nous pouvions voir la montagne au griffon. Les dracans volaient et crachaient leur feu sur les hommes. Nous pouvions également apercevoir un groupe de 6 personnes qui se dirigeaient vers le chateau des dracans.


_________________
Après moi je dis ça, je dis ça.
C'est pas que je m'ennuies, mais tu m'ennuies.
Luciole des 4 sacrés du ciel.
La lumière de la luciole brulera pour l'éternité, telles les flammes de la planète Keikoku.
Voir le profil de l'utilisateur

43 Re: RP: Wesnoth's Heroes le Dim 26 Oct - 20:05

Arakh

avatar
Fou désorganisé
plus notre petit groupe d'elite s'approchait de la forteresse des dracans et plus le fracas de la bataille retentissait, arrivé a 500 mètres je vis qu'une importante armée d'humain assiégeaient la forteresse dracane (cmt on dit ?).
la bataille semblait équilibrée et c'était a grand peine et au sacrifice de beaucoup de troupes que les humains gagnaient chaque millimètre.
c'est alors que je pris la décision d'envoyer mon homme le plus rapide chercher des renforts au camp en lui indiquant une position a quelque dizaine de mètres où il devrait nous retrouver.
mes troupes nous ayant rejoint nous lançâmes l'assaut sur les troupes de l'empire qui furent prises totalement au dépourvu et dès les premiers instants de notre charge un grand nombre des leurs tombèrent sous nos armes et ayant a se battres sur deux front à la fois ils ne mirent pas longtemps a se faire décimer, et seuls quelque fuyards étaient encore en vie a la fin de la journée.
mes nécromanciens euh étaient très heureux d'avoir autant de cadavres sur lesquels travailler, et malgré quelque pertes mon armée s'en trouva décuplée

(nibo c'est a toi Wink )
edit: oops on a pas attendu fred

Voir le profil de l'utilisateur

44 Re: RP: Wesnoth's Heroes le Dim 26 Oct - 20:16

Niborelf

avatar
Créateur multi-récidiviste
On ne peut vraiment pas se faire des humains sans qu'une ou deux centaines de soldats nous en piquent une partie. Même dans les cavernes, les trolls sont les proies des nains et inversement.
Connaisant le pouvoir glacial détenu par ces plus ou moins humain, je me résigne à leur en concéder une partie. Mais pas plus de 300! Sinon je ne respecterai pas mes quotas d'humains en fuite négocié avec le conseil de guerre. En effet l'entraînement des jeunes dracans nécessite une masse importante de proies éparpillés.
Tout en pensant à cela je fracassait négligeamant quelques cranes avec un marteau nain que j'affectionne beaucoup.
Je fis de savants calcul pour déterminer que mes dracans tuaient 1 humain par minute mais que le nombre de mes soldats diminuait du tiers toutes les 10 minutes. Ceux-cis partant se soigner au chateau. Mince mes soldats en ont tué 800 et les étrangers 500. Je vais avoir des ennuis avec le conseil. Tant pis. je sonne l'arret du massacre et je rejoint ce qui semble être le chef de cette bande de voleurs d'entraînement. Il est facile à repérer, Il créé un être toute les trente secondes.

H.RP: arakh c'est à toi Razz


_________________
(ok je sors...)

Copyright Niborelf 2008-2008
Voir le profil de l'utilisateur

45 Re: RP: Wesnoth's Heroes le Dim 26 Oct - 20:25

Arakh

avatar
Fou désorganisé
voyant le chef des dracans arriver vers moi je pensait tout d'abord qu'il venait me remercier du coup de main, mais lorsqu'il se mit a me crier dessus pour lui avoir volé ses victimes je lui proposa de lui offrir un bon nombre de zombis m'etant inutiles afin que ses troupes puisse s'entrainer ainsi que de ramaner a la vie ses quelque pertes ne sachant s'il préférait leur donner des funérailles (idée tout a fait déplacée a mon gout) ou leur permettre de fracasser plus d'humains

Voir le profil de l'utilisateur

46 Re: RP: Wesnoth's Heroes le Dim 26 Oct - 20:43

Luciole

avatar
Sacré du ciel
Alors que nous arrivions sur le champ de battaille, tous les humains étaient déjà morts, et pourtant, il y en avaient qui se relevaient. Au milieu de la plaine, nous vimes Takar qui couraient vers la direction de weldyn. Il cherchait surement Yon. Les 6 personnes qui se dirigeaient initialement vers le chateau dracan avait reçu des renforts pendant que nous marchions, ils étaient nombreux. Nous allames vers le chateau dracan pour attendre Niborelf une fois qu'il aurait fini de discuter avec ceux qui semblaient être des morts vivants.


_________________
Après moi je dis ça, je dis ça.
C'est pas que je m'ennuies, mais tu m'ennuies.
Luciole des 4 sacrés du ciel.
La lumière de la luciole brulera pour l'éternité, telles les flammes de la planète Keikoku.
Voir le profil de l'utilisateur

47 Re: RP: Wesnoth's Heroes le Dim 26 Oct - 20:51

Niborelf

avatar
Créateur multi-récidiviste
C'est affreux le manque de politesse des humains! On veut détruire à moitié une armée pour que d'autres arrivent mais d'abord il y a moins de fuyard parce qu'un groupe d'humains les font ressusciter mais en plus d'autres humains arrivent avec pour but inavoué de se faire l'armée principale du roi qui ne devrait pas tarder. Je sens que je vais envoyer des émissaires déclarer la guerre aux elfes, aux nains et aux orcs pour avoir un nombre correct d'ennemis. Je dépêche 3 dracans tornades, je leur confie des anneaux d'apparence et je les envoi apporter de mauvaises nouvelles aux dirigeants nains et elfes ainsi qu'à la principale tribu orc.
J'invite alors les deux groupes dans la forteresse. Et je parle aux dirigeants. Je prend la précaution d'emmener la créature qui me semble affilié aux nain pour l'empecher de vider tous nos tonneau d'eau de feu.


_________________
(ok je sors...)

Copyright Niborelf 2008-2008
Voir le profil de l'utilisateur

48 Re: RP: Wesnoth's Heroes le Dim 26 Oct - 21:25

Luciole

avatar
Sacré du ciel
-Pourquoi je dois être là moi? Je m'en fous de qui tape sur qui du moment que je peux démonter des mecs balèzes!
-Tais toi, les dracans pourraient nous bruler si on les ennuies.
-Je m'en fous, je suis résistant aux flammes, ainsi qu'aux épées, à la glace, à la magie, aux lances, aux marteaux, aux flèches, au poison, à l'alcool, à....
-Quand vous aurez fini de dire n'importe quoi, on pourra parler?
-Qu'est ce qu'il veut l'écailleux? Tu veux pouvoir voir tes tripes hors de ton corps c'est ça?
-Non, et si j'en avais envie, je le demanderais à quelqu'un qui soit capable de me faire sortir les tripes, pas à une créature qui semble à genoux lorsqu'elle est debout.
-C'est une réunion ou une engueulade?
-Toi le crevé tu la ramènes pas ou je t'éclates.
-Intéressant.
-Comment ça intéressant? Tu réponds pas?
-Non, comme ça tu ne réponds pas non plus si je ne dis rien, et comme ça on arrête les idioties.
-Bon, alors, je vous propose un partage équitable. On aura un nombre d'ennemis défini en fonction du nombre de notre armée de sa puissance en se basant sur l'échelle de capacité meurtrière des races.
-Quedalle! Premièrement, étant le seul nain, je vais rien avoir, et en plus cette échelle, je sais pas qui c'est l'idiot qui l'a inventé parce qu'il a dit que les dracans étaient les plus forts, alors que tout le monde sait que en pratique ce sont les nains.
-Très bien, dans ce cas, voulez vous que l'on vérifie ici et maintenant qui est le plus fort?
-Oui j'en ai très envie!
-Moi j'ai très envie que vous arrêtiez vos enfantillages. Le premier arrivé sur une proie la tue, je ne vois pas pourquoi on doit débattre de qui tue qui.
-Mais cette réunion est faite uniquement pour savoir combien d'ennemis chacun a le droit de tuer?
-Non, pas seulement, nous allons aussi décider de qui nous allons attaquer.
-Mais de toute façon, il n'y a que le roi qui nous intéresse, afin que vous puissiez vivre en paix et que les wesnothiens ne soient plus victimes d'un tyran. Non?
-Nous avons pensé attaquer les orcs et les elfes...
-Tout à fait d'accord avec vous! Je ne pensais pas que les dracans étaient aussi évolués. Je me dois de vous dire que nos peuples vont beaucoup s'apprécier.
-En fait, j'avais aussi envisager attaquer les nains.
-Très bien, je vais mettre un terme à ton existence reptile ahuri!
-Bon, alors disons que c'était une blague.
-J'espère parce que sinon je t'éclates ta face à coups de boule.
-Votre tête est trop petite pour me faire de véritables dégats. En plus, comment comptez vous atteindre ma tête?
-Bon, c'est pas que c'est pas intéressant tout ce que vous dites mais là, il faudrait peut être penser à aller se débarasser du roi.
-Mauvaise idée.
-Hein pourquoi?
-Si vous vous débarrassez du roi, je connais 2 personnes qui se feront une joie de prendre sa place.
-De qui s'agit il, comment le savez vous?
-Je sais beaucoup de choses par les bruits qui courent et autres ragots. Je sais qu'une secte mené par une puissante sorcière convoite le trone ainsi qu'un grand soldat de la dernière guerre humaine qui a rallié à sa cause de nombreux chefs vaincus. Je ne connais pas leur nom mais je peux vous assurez qu'ils ne vont pas tarder à se battre pour le pouvoir.
-Dans ce cas, nous devons attaquer Weldyn dès maintenant.
-Ouais!
-Pourquoi prendrais tu les décisions pour toutes nos armées?
-J'aimerais savoir la raison pour laquelle il serait urgent de prendre Weldyn.
-Je suis sur que nous pourrons enrayer toutes les révolutions et faire tomber le roi si nous attaquons maintenant, je vais emmener mes hommes, vous pouvez faire ce que vous voulez de vos armées. Mais si nous gagnons, il ne restera rien pour vous, dis je en me levant de ma chaise.
-C'est sur que c'est pas moi qui vais vous laisser du monde ahah!

Bourrek se leva à son tour et nous sortimes de la salle. Laissant Niborelf et Arakh dans la pièce. J'allais chercher mes hommes, Coly et Star pour partir.

(hrp: j'ai pas mit de couleur pour les paroles d'arakh, je le laisse choisir la couleur qu'il veut)


_________________
Après moi je dis ça, je dis ça.
C'est pas que je m'ennuies, mais tu m'ennuies.
Luciole des 4 sacrés du ciel.
La lumière de la luciole brulera pour l'éternité, telles les flammes de la planète Keikoku.
Voir le profil de l'utilisateur

49 Re: RP: Wesnoth's Heroes le Dim 26 Oct - 21:45

Niborelf

avatar
Créateur multi-récidiviste
Mes émissaires ont fait vite. Le lendemain matin , avant l'aube et donc que les humains ne partent. des orcs, des elfes et des humains arrivèrent en masse. Ils étaient innombrables. J'interroge le dracan tempête qui aurait dû ramener des nains:
-Ou sont les nains? J'aurais bien aimé leur taper dessus....
-Ils ne viendront pas. Ils ont calculé que pour venir ils leur faudrait 3 mois. Alors ils préfèrent les trolls.
Bon faudra faire avec. Les humais dorment? Très bien! Rassemble en silence tous les soldats. Nous allons faire une première sortie.
500 dracans en position c'est efficace mais peu silencieux. Les deux humains en chef arrivèrent 2 minutes après mon ordre. à mon grand regret le nain était là aussi.
-Pourquoi ne pas nous avoir prévenu au lieu de vous préparer dans un silence tout relatif?
-Maintenant que vous êtes là il va falloir faire avec. Voilà ce que je propose: Le nécromancien se fait l'armée orc. Toi tu t'occupe des elfes avec tes soldats et mes dracans s'occupent des humains. Le nain est privé de combat car ses congénères n'ont pas pu venir. Un problème de logistique vous voyez?
-Tu as bien réfléchit et tu veut mourir de suite c'est ça? Vien te battre si t'es un nain!
-Heureusement que je ne suis pas un nain! Bon débrouillez-vous comme vous voulez mais ne touchez pas aux humains! Compris?
-C'est vraiment injuste les humains forment 2/3 de l'armée ennemi!

L'autre n'a rien dit, il n'a pas l'air en forme de jour. Tant mieux! Il sera moins tenté de me piquer mes humains!
Cette demi-portion m'ennui. Je décide donc de lancer l'ataque.
Le ciel était clair. Les proies étaient là. Belle journée en perspective.


_________________
(ok je sors...)

Copyright Niborelf 2008-2008
Voir le profil de l'utilisateur

50 Re: RP: Wesnoth's Heroes le Dim 26 Oct - 22:45

Luciole

avatar
Sacré du ciel
Nous n'avions pas l'intention de nous battre contre les elfes, à part Bourrek et Star qui veulent tuer tout et n'importe quoi. Nous primes donc la direction de Weldyn sans prêter attention au combat. Mais problème, les elfes se trouvaient sur la route de Weldyn et ne comptaient pas nous laisser passer. Ce qui devaient arriver arriva, les elfes virent leurs genoux brisés un par un par Bourrek tandis que les woses les accompagnant se faisaient bruler par Star. Les quelques elfes qui leur échappaient voulait se battre, c'est pourquoi nous fumes forcé de les empècher de nous tuer en les tuant les premiers. Nous fumes rapidement débarrassé du barrage (parce que t'appelle ça un barrage toi?). Nous primes alors la route de Weldyn. Au bout de deux heures, nous fumes arrivés. Les dracans et les morts devaient avoir triomphé de leur ennemis. Notre arrivée aux abords de la ville se fut remarqué et les ponts levis entourant cette dernière furent rapidement levés. Un siège de Weldyn était impossible avec le peu d'homme que nous étions, mais nous n'avions pas besoin d'assiéger la ville. Moi les autres détenteurs de l'ombre mystiques sautâmes directement en haut des remparts, frappant à notre arrivée les archers qui se demandaient comment nous pouvions sauter si haut. Nous fimes descendre un pont levis et je me dirigeais vers le chateau. Les civiles s'organisèrent rapidement des barriquades. Au bout d'une dizaine de minutes, les rues n'étaient peuplés que de soldats. Les garnisons qui entouraient la ville se vidèrent pour protéger le roi. Et les dires d'Arakh étaient vrais. 2 armées arrivèrent pour participer à la battaille. D'un côté toutes sortes de créatures adpetes de la magie, de l'autre, tous les anciens adversaires du roi qui ont survécu à la guerre:
-Je pense que je vais bien m'amuser.
-Mon djin va m'en vouloir si je ne le laisse pas participer.

J'arrivais bientot au chateau devant lequel se trouvait Yon Takar et Elmoen le dernier membre des 5:
-Takar, tu es vraiment un idiot de t'être allié à Fred, vous allez mourir.
-Je ne me suis allié à personne, je combats seul. J'ai suivi les ordres du roi uniquement pour avoir l'occasion de battre Fred. Mais apparement, tu es devenu aussi fort que lui, alors je voulais m'en assurer.
-Tu m'agaces, tu ferais mieux de mourir.

Yon pointa son baton de tonnerre vers Takar et tira. Celui ci esquiva le projectile de justesse:
-Si c'est ça ta force, alors tu ne vaux pas la peine que je t'affronte. Montre moi ce que tu sais faire au corps à corps!

Takar couru vers Yon et lui mit un coup de poing en plein visage, mais Yon ne bougeat pas d'un millimètre:
-C'est ça ta force? Tu t'es affaiblit depuis l'année dernière.

Yon sortit son épée et trancha le ventre de Takar qui se recula mais fut tout de même blessé. Yon se déplaça très vite et arriva derrière Takar qu'il poignarda. Ce dernier se retourna et mit un grand coup dans le cou de Yon qui, cette fois fut projeté un peu plus loin. Takar retira l'épée de son dos et la rendit à Yon:
-J'ai compris pourquoi tu n'avais pas bronché lors de ma première attaque. Tu as demander de l'aide au conseiller du roi qui t'as donné son médicament qui rend beaucoup plus fort?
-Oui, et à présent, aucun de vous ne peut me battre.
-Gamin, avant de dire quelque chose comme ça, il faut être sur de ce qu'on avance. Et je suis pas sur que tu sois vraiment si fort.
-Ah oui? demanda Yon qui était arrivé juste devant Takar en lui mettant son baton de tonnerre sous le nez.
-Oui

Takar se déplaça derrière Yon, l'attrapa par le col et le lança en l'air. Il prit alors son épée et alla se placer à l'endroit où Yon allait atterrir, prêt à le trancher.

Mais Yon tira dans la tête de Takar juste avant que celui ci ne le tranche. Takar, bien que mort, restait debout:
-Yon! Comment as tu pu le tuer?
-C'est très simple, il était trop faible pour me battre, alors je l'ai battu.
-Ordure!

Une flèche arriva à mes pieds, elle venait d'Elmoen:
-Nous ne pouvons pas nous permettre de perdre du temps contre toi car nous devons protéger la ville et son peuple contre les envahisseurs. Aussi, j'aprécierais que tu quittes la ville.
-Tu n'es pas en mesure de me battre, tu ferais mieux de partir protéger la ville. Je ne veux pas me battre contre toi.
-Cela m'est impossible car je dois avant tout protéger le roi qui a beaucoup fait pour moi.

Une pluie de flèches s'abbatut sur moi. Je les contrais avec l'ombre mystique, puis je m'approchais d'Elmoen le plus rapidement possible. Celui ci parvint à tirer une flèche avant que je ne l'attaques. Evitant le coup à la tête je reçus là flèche dand l'épaule droite. Je dégainais mon sabre de ma main gauche et coupais le bras gauche de Elmoen:
-Sans ton arc et tes flèches, tu ne pourras pas me battre, renonces.

Elmoen prit une torche allumée qui se trouvait sur un mur et m'attaqua avec. Alors que nous combattions, j'entendis derrière moi un coup de feu. Je sautais par réflexe pour éviter d'être toucher. Mais Elmoen n'eut pas ce réflexe. Il tomba à terre:
-Yon, espèce de sal petit idiot! Tu vas payer pour ça!
-Nous étions tous deux là pour arrêter les ennemis, il est regrettable que je t'ai manqué mais je ne regrette rien. Je vais te battre moi même!
-Tu ne sais pas ce que tu fais, dis en sortant mon deuxième sabre du fourreau, déployant toute mon énergie et en la transférant à mes sabres.
-Je protègerais le roi coute que coute, je n'ai pas peur de toi car nous sommes du même niveau.

A peine Yon avait il finit sa phrase que je lui avais déjà assèné un coup de pied dans le ventre. Il tenta de me coupé en 2 mais je passais derrière lui. et lui tailladai bras et jambes d'une multitude de coups de sabres. Yon tomba face contre terre:
-C'était une erreur de penser que nous étion du même niveau.

J'entrais dans le chateau.


_________________
Après moi je dis ça, je dis ça.
C'est pas que je m'ennuies, mais tu m'ennuies.
Luciole des 4 sacrés du ciel.
La lumière de la luciole brulera pour l'éternité, telles les flammes de la planète Keikoku.
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 5]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum