Les tournois de Wesnoth

Forum communautaire pour les adeptes de The Battle for Wesnoth

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Meilleurs posteurs
FREDOUILLE (1025)
 
Luciole (933)
 
Xplosivman (829)
 
Lonolico (568)
 
KalenzZ (549)
 
Niborelf (462)
 
Julien (269)
 
Arakh (263)
 
cmonyiman (260)
 
Phelim (227)
 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

l'attaque des orcs (RP)

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 4 sur 6]

76 Re: l'attaque des orcs (RP) le Ven 19 Jan - 21:57

Phelim

avatar
Admin
j'etais sur le dos de saphira nous volions je voyais des paysages devands moi et je me suis dits . Le sage qui est vennus me trouver ne serai-ce t'il pas un mage solaire pour le savoir il fallait que je le retrouves, il faut que j'aille dans ma citè.

Eragon: "Saphira il faut retourner cher nous j'ai peut etre une idèe.

Saphira : "pas de probleme pour moi "

arriver pres des montagnes je ne vis rien pas un nains pas de petit qui jouait rien tou etait calme comme le calme avant la tempete mais sa m'a l'aire d'etre le calme apres la yempete sa ...

je continua vers ma citer. Je vis un geant accompagner de kulls je detestait les kulls c'etait des gros orcs bien plus forts. Ils etaient en pleine battaille contre ma citè.

il perdait l'avantage heureusement que j'arrivais. je me concentra et tua 2 kulls avant d'etre interrompus par saphira

"le geant detruit tous il faut le tuer!"

"pas de probleme tu lui crame la tete et tu me lance dessus ok ?"

Saphira lanca une enorme deflagrations sur le geant il etait bruler sur la tete et l'epaule je sauta.

Je tomba vers lui j'aissaia de m'accrocher a lui mais n'arrivais pas j'arrive a son pagne sur lequel je m'etait rattraper. Je me hissais vers le bat. arriver a ses chevilles je sortis ma hache , je frappa un bon coupds sur son tendons d'achile il hurla de douleurs et tomba a terre je grimpa sur lui parcourrus son dos et arriver a sur ca tete je sortis mon marteau je frappa sur sa tete de toute mes forces il s'ecroula sur le sols , surement une emoragie.

lLes kulls courra sur moi avant qu'il n'aie eu le temps de m'aatteindre je defonca leurs esprits. Mes amis nains commance a crier de jois. Il se dirrigea vers moi et me souhaita tous la bien vennue. Je leurs expliqua que je n'avais pas le temps. Mais il n'arretais pas de me demander comment je suis vennus a bouts de ses kulls je leurs expliqua et alla trouver notre guide je lui demanda.

eragon : tu voix le sage qui est vennus me chercher ou est - il ?

guide : il est dans ces cartiers je suppose .

eragon : conduis moi a lui.

quelques minutes plus tard.

guide : sais la.

je frappa a la porte et il vennis m'ouvrir
takeo: ohh eragon tu n'es pas a la battaille?

eragon je vais t'expliquer tout sa plus tard mais la je n'ais pas le temps suis moi sais important.

je me dirrigea vers Saphira en compagnie de takeo je le fis montter et je decolla en criant aurevoir. j'ai fais vittes mais le temps que je discute sais le temps qu'il faut a deemon pour qu'il trouve sais chevalier lunaire.

takeo : ou va t'on ?

eragon: au camps que nous avons construit moi et mes amis. je vais t'expliquer tout l'histoire.

une heurre plus tards.

takeo : j'avais enttendus parler de ses guerrier solaire tres puissants mais je croyais que ce temps etait rèvolu.

eragon : apparament non.

j'arriva au camps.

Voir le profil de l'utilisateur

77 Re: l'attaque des orcs (RP) le Sam 20 Jan - 0:20

Invité


Invité
chaman: c'est prêt !
Fred: Ah, youpi, je vais pouvoir me relever !
chaman: Je parlais de la soupe.
Fred: Oh, c'est pas possible !
chaman, oh, je plaisantes, voila, buvez ça.
Fred: glup glup glup. Ah, je me sens mieux merci.

Fred se leva, prit sa lance qui était à côté de son lit et fit signe à krotop de le suivre:
Fred: ça te dit un petit entrainement ?
Krotop: Nous ferions effectivement mieux de nous entrainer vu le combat qui nous attends.
Fred: Ok, je vais d'abord allez voir phoenix.
Krotop: très bien, je vais m'echauffer avec le brigand qui est venu par les souterrains.
Fred: Très bien. A tout de suite.

Fred alla voir Phoenix qui était en train de méditer sous sa tente.
Phoenix: Je suis heureux de voir que tu es sur pied. Le groupe de villageois que tu as protéger pour te mettre dans cet état est arrivé.
Fred: c'est une bonne nouvelle. Au fait, je voudrais savoir une chose. L'ange que j'ai vu durant ma mort m'as dit que lorsque tu mourrais, tu renaissait ensuite de tes cendres. C'est vrai ?
Phoenix: oui, c'est vrai, mon corps se consumme puis les cendres s'envolent jusqu'à un lieu mystique ou je me recompose.
Fred: J'ai toujours pensé que le chevalier lunaire qui avait été resscité était Demoon. Mais je trouve étrange qu'il n'ai pas ta capacité de résurection.
Phoenix: Il l'a lui aussi. Ce n'est pas lui qui a été resucité.
Fred: Mais alors, qui est ce ?
Phoenix: Je n'en sais rien. Mais c'est quelqu'un de même force que toi en tout cas. Demoon lui, surpasse tous les êtres vivants de cette terre,je suis aujourd'hui le seul à parvenir à lui tenir tête.
Fred: Pourrais tu m'en dire plus sur votre combat millénaire ?
Phoenix: Nous fumes tous deux les premiers chevaliers solaires et luniares. Les dieux nous ont offerts chacun le pouvoir de résurection. Nous nous sommes battus pendant des siècles et des siècles. Nous n'avions de cesse de nous tuer. Et lors de la 3ème génération de chevaliers, j'ai balancé Demoon mourrir dans un volcan. Lui ne brule pas à sa mort mais explose. Mais ses restes ne purent jamais sortir du volcan tous seuls. Il était coincé la dedans depuis 200 ans. Si j'ai changé d'avis et est fini par accepter de vous aidez, c'est parce que j'ai ressentis Demoon revenir à la vie. Quelqu'un a fait ressortir ses morceaux un par un. Et ce quelqu'un, c'est celui qui est revenu à la vie en même temps que toi. Cela m'étonnerais qu'il s'agisse de l'hybride car il m'a semblé plutot faible et manquait d'entrainement. Cela devait être un des deux autres cavaliers de wyvernes que nous avions vu lors de la grande bataille.
Fred: Si j'avais su, j'aurais achevé celui qui était à moitié mort après que Krotop me l'ai balancé.
Phoenix: Ce qui m'embête, c'est que Demoon ne se concentre pas sur ce pays. Il sais que les orcs sont plus fort que nous et n'a donc pas besoin de rester ici pour chercher ses chevaliers lunaires. Il parcourt en ce moment le monde entier alors que nous nous concentrons sur un seul point du monde.
Fred: eh bien, je ne pensais pas que le monde était assez vaste pour que wesnoth soit insignifiant.
Phoenix: Et pourtant, notre monde est très grand. Mais je m'interroges sur Nykitaro. Il n'est pas un chevalier solaire et il me parait impossible qu'il soit du coté du mal car mis à part son coté malpoli, il est très gentil. Sa force est imprssionante, une fois adulte, il pourrais bien rivaliser avec l'un de nous.
Fred: C'est vrai qu'il est fort. Et très courageux. Mais est ce que l'épée de Demoon détecte les chevaliers lunaires ?
Phoenix: Oui, pourquoi ?
Fred: Alors Nykitaro n'est pas un chevalier lunaire.
Phoenix: c'est rassurant étant donné que je n'aimerais pas à avoir à tuer un enfant.
Fred: moi non plus. Bon je te laisses Krotop m'attends.

Fred alla ensuite s'entrainer avec Krotop qui menait la vie dure à Karnack:
Fred: Laisse le et bas toi contre quelqu'un qui pourra renvoyer les coups assez vite pour te toucher.
Krotop: Mais il arrive à me toucher.
Fred: Ah bon ?
Krotop: Oui, lorsque je ne bouges pas.

Fred Krotop s'entrainèrent donc avec des armes emmoussés (Krotop avait mis des gants pour que ses griffes de tranchent pas). Eragon était revenu avec ami à lui.
eragon: bonjour, je vous présente Takeo. Je penses qu'il pourrait être un chevalier solaire.
Fred: enchanté, c'est quoi votre spécialité de combat ?

Takeo: J'utilise beaucoup la magie, j'ai quelques dons de perceptions également.
Fred: Très bien, et ça nous permettra de savoir ce que fait l'ennemi.
Takeo: Je doute pouvoir donné des indications précises. je ressens juste des energies que je peux localiser si je me cocentre dessus.
Fred: très intéressant, Eragon, lui quand il se concentre sur quelqu'un, il peut lui explosé la cervelle. Tiens en parlant de casser la tête, où est Nykitaro, ça fait un moment que je ne me suis pas sentis agacé.
Krotop: Je lui ai dit de diminuer son rythme cardiaque. Le pauvre garçon doit encore se demandé comment faire.
Eragon: Tant mieux, ça nous fait des vacances.

...

78 Re: l'attaque des orcs (RP) le Sam 20 Jan - 3:37

Phelim

avatar
Admin
eragon : je vais aller le presenter a pheonix sa ne vous derranges pas deplus que je ne peux utiliser mes pouvoir en m'entrainnant avec vous je ne voudrais pas vous ramolirre ...

fred: et bien si tu continues commesa je vais te fairre montter en garde du corps du petit.

eragon : je rigolais in ... et puis se petit aime fred il parrait .


j'alla vers la tante de phenix avec takeo.

pheonix : tu es deja de retours . Tu a trouver quelqu'un d'interessant?

eragon : voici un mage il s'appele takeo sais lui qui est vennus me chercher pour que j'aille aider les humains.

pheonix : mmmh tu na pas de batton ?

takeo : je n'ai pas eu le temps de le prendre eragon etait tres presser je n'ai rien emporter.

pheonix : si tu es notre mage solaire je t'en donnerais un si tu ne l'ai pas je te tuerais ... es-tu pres a passer le test ?

takeo : je ne suis pas surre vus les choses mise en jeu je ne sais pas si ma vie vaut d'etre un mage solaire.

eragon : je pensais pareil que toi mes maintenant je suis une vrai machinne de guerre. Et se n'ai pas dangereux j'ai fouiller un peut dans t'on esprit et il n'y a rien de demoniaque tout est bien clairre.

takeo : alors daccord ... "sglurp"

pheonix sortis son epèe il la dirigea vers takeo et elle se mit a briller tres fort.

pheonix : tu es notre mage solaire .

takeo: ouf

eragon : je le savais .

pheonix rentra dans ca tente et ressortis avec un batton en or il etait superbe. Takeo ne savait pas quelle aventure l'attendais nis l'immense pouvoirs qu'il a mais il suivras un entrainement avec pheonix.

Voir le profil de l'utilisateur

79 Re: l'attaque des orcs (RP) le Sam 20 Jan - 20:46

Invité


Invité
Fred et Krotop avait continuer leur entrainement pendant que eragon avait envoyé takeo voir phoenix. Nykitaro arriva:
Nyki :Sale monstre stupide !
Krotop: Qui moi ?
Nyki: Bien sur, tu vois un autre monstre ici ?
Krotop: calme toi petit voyons, as tu réussis l'exercice que je t'avais demandé de réalisé ?
Nyki: J'ai essayé et cet elfe est venu me voir me demandant ce que je faisait, je lui ai dit ce que tu m'avais demandé de diminuer le rythme de mon coeur et il s'est mis à me rire au nez en disant que c'était impossible. Maintenant, je vais te boter les fesses pour t'être moquer de moi.
Krotop: eh, reviens dans un siècle.
Nyki: Oh, et arrète de te moquer de moi !
Fred: voyons, calme toi Nykitaro. Tu embêtais krotop alors comme il voulait avoir la paix il t'a occupé.

BIM

Nyki: Mais j'en ai rien à faire moi, je refuse qu'on se moque de moi.
Fred: Bon donne moi ce maudit baton !

Fred prit le baton de Nykitaro et s'aprêta à le briser en deux

BIM

Fred: Quoi, t'en avais un autre ?
Nyki: Non, ça c'est mon grand père, tu sais le devin.
devin: Laisse ce petit tranquile, il est gentil fais lui un bisou.
Fred: et puis quoi encore ?

BIM

Fred: Mais c'est quoi cette famille ?
Karnack: Eh, Fred, mes espions m'informent qu'il y a des mouvements morts vivants dans le désert. Mais il ne semble pas menaçants.
Fred: Très bien. Va chercher Coudaurok et dis lui de prendre tous les mages et fantassins disponible pour mater les morts vivants. Aurais tu des nouvelles des orcs ?
Karnack: Oui, ils ont passé la frontière il y a quelques heures.
Eragon: Eh, mon ami Takeo est notre mage solaire !
Fred: Très bien, il va pouvoir s'exercer tout de suite sur les morts vivants. Ils seraient dans le désert.

Takeo: Hein ? Des morts vivants mais euh...
Fred: Pas d'inquiétude, tu t'en sortiras. Bon Karnack tu te battras avec Coudaurok. Je vais venir également. Eragon, vas sur le dos de Saphira et crames les tous.
Eragon: Ok.
Fred: Krotop, ton poison ne sera pas efficaces contre les morts vivants mais avec ta vitesse, tu pourras donner des coups puissants aux morts vivants pour que nos soldats les finissent. Il vaut mieux que notre armée soit puissante car notre pouvoir n'est pas infini.

Krotop: c'est vrai, malheureusement.
Fred: Bon, Où est Ant ?
Eragon: Il doit être quelque part par là.
Fred: Merci ça m'arrange. Bon je vais le chercher. Dépêcher vous d'orgnaiser l'attaque tant qu'ils ne sont pas prêt. L'effet de surprise devrait nous être favorable
.

Fred chercha alors Ant et le trouva sous sa tente:
Fred: Eh l'ami, il y a des morts vivants dans le désert. Je n'aimes pas trop ça. J'ai envoyé des troupes les exterminer mais il me semble que cela soit trop facile. Avec tes sens très développés, tu devrais pouvoir déjouer leur piège car je suis sur qu'il y en a un. Tu resteras au camp avec tous les archers.
Ant: Sais tu que nos flèches sont ineficaces face à ces créatures ?
Fred: Oui, sauf si vous les enflammés.
Ant: Enflamé une flèche est une technique d'orc, je ne voudrais pas me rabaisser à ces créatures.
Fred: Tu seras bien obligé de le faire pour éclairer les archers hommes car eux, ne voient pas loin et encore moins de nuit et on ne sait pas combien de temps cette bataille va durer. Bon je te laisse et je pars pour le désert.

Fred sortit de la tente. Coudaurok était déja partit avec Krotop,Grimpf, Karnack et Takeo. Ils avaient prit tous les fantassins (20) et tous les mages (7). Eragon était parti avec Saphira. Tous les archers se tenaient prêts en haut de la palissade. Les brigands,les nains ,les elfes et les hommes autres que les vingt sept partis restaient au camp et ne comprenait pas pourquoi:
(coté brigands)-ils ne veulent pas de nous. Nous sommes indésirables parmis ces guerriers loyaux. Ils ont laissé des troupes de peur qu'on pille leur camp.
(coté soldats)-Que se passe-t-il ? Nous ne sommes pas assez puissant pour allez au front, moi j'ai tuer 20 orcs la dernière fois, si ce n'est pas une preuve de ma force. Même si ce sont des morts vivants, je peux très bien me battre, de plus il semblerait que ce soit une attaque surprise, des paysans pourraient les battre.

Fred avait entendu cette dernière conversation et intervint.
Fred: Je ne doutes d'aucun de vous, que vous soyez encore en vie après nos combats si difficiles le prouve. Mais aujourd'hui, je préfère ne pas utiliser toutes nos forces, il ne faudrait pas que nous perdions trop d'hommes, si il s'avérait que c'est un traquenard, tous ceux qui son au front pourraient mourrir. De plus, on est pas à l'abri d'une attaque simultanée par le nord. C'est pourquoi je vous ai laissé au camp. Phoenix restera avec vous. Entrainer vous avec lui en attendant les ordres.
(tous les soldats ensemble): CHEF OUI CHEF !

Fred partit pour le combat. Nykitaro l'interpela:
Nyki: eh dis donc grand nul ! je préfère que tu ne partes pas seul, tu risquerais de mourir.
Fred: Ah, oui ? Je pensais que tu m'avais attendu pour que je te protège.
Nyki: N'importe quoi, c'est juste que tu es si faible que si je ne t'aides pas, tu te feras tuer et comme tu me fais pitié, je vais t'escorter.
Fred: D'accord, je me sens plus en sécurité avec toi ahah!
Nyki: Tu te moques de moi ?
Fred: Bien sur.

PAF

Fred parra le coup de baton de Nykitaro avant de lui coller un baffe.
Fred: t'es trop prévisible petit.

80 Re: l'attaque des orcs (RP) le Mer 31 Jan - 16:59

Coudaurok

avatar
Chef des Ordes Barbares
nos amis courent pour aller casser du squelette quand tout a coups:
VLOUPPPPPP
tous les squelettes disparaissent et un mage apparait au milieu de l'endroit ou ils se trouvaient.

-ben merde; on vas pas pouvoir les casser en 2...
-c'est nul...
-alors on vas buter le mage!
-attendez!s'il est venu seul c'est surement pour nous parler et pas pour nous attaquer...
-Hola!je suis Afoltrac!je viens en amis!

-nous técoutons...
-(a Fred et Grimpf)il se rapproche...
-je viens du nord et; pour traverser les lignes orques; j'ai eu l'idée de me camoufler en squelettes...
-waaaah...c'est pas con...
-je suis un mage; par mon intelligence je vous aiderais a etre plus efficace au niveau de l'organisation de votre camps...
-viens; on t'emmene au camps...
pendant qu nous nous dirigeons vers le camps; Grimpf discute avec Coudaurok...

-j'ai eu une idée...
-...waaaaah...comment t'as fait?
-ben... en fait c'est plutot Phoenix qui m'en a parlé...
-forcement...
-donc en fait je vais aller dans ma tribu,dans le sud, voir si quelques guerriers peuvent me rejoindre et j'en profiterais pour aller dans la tienne aussi...
-c'est pas con...

apres etre arrivé au camps; c'est décidé; Grimpf part...
Phoenix et Coudaurok ont décidé de l'accompagne pour le début de son périple...

au bout d'une dizaine de km:
-une embuscade! des orcs!
-pars Grimpf; on s'en occupe!
-je reviendrais!

la bataille dure des heures car en fait; au lieu d'une embuscade; c'était une attaque en masse par derriere (c'est vachement lache un orc...)
-Phoenix; je suis crevé!
-demande a ton épée de te donner de la force!
-comment je fais?
-pense:"je veux de la force"!
-c'est quoi penser?
-mmmh...dis dans ta tete:"je veux de la force"!

les flammes sur l'épée de coudaurok séteignent d'un coups mais coudaurok a l'air plus en forme...

-ahhh...ca va mieu...par contre...pourquoi elle brule plus mon épée?
-c'est parce qu'elle t'a transmis(mmmmpaf)sa force!
-et elle se ralumeras????
-oui; dans quelques heures...


-fuyons; nous nous faisons massacrer!
-c'est ca; fuyez raclures!
-heureusement que nous avons accompagné Grimpf...
-ouaip...

nos 2 amis fourbus rentren au campement se reposer...



Dernière édition par le Mer 31 Jan - 23:20, édité 2 fois

Voir le profil de l'utilisateur

81 Re: l'attaque des orcs (RP) le Mer 31 Jan - 18:12

Phelim

avatar
Admin
de retours au camps pheonix est vennus me parler.

pheonix: Voila grimph est partit pour aller chercher des renforts je n'ai pas conffiance a cette sale race d'orc alors si tu pouvais rester au dessus de grimph pour le proteger si on lui tendait un piege ou si il se faisait attaquer.

eragon : il n'y a pas de probleme pour moi mais si il y a une attaque au camps appel moi je reviendrais vitte!

Eragon partit avec Saphira. Saphira qui avait beaucoups grandis depuis le debut de la guerre pouvait maintenant porter 3 ou 4 personnes sur son dos. Je dicida d'aller demander a Ant un service.

eragon: Ant j'ai quelque choise a te demander. Sa te dit de casser ptet de l'orc ???

Ant: Comment je pourrais refuser sa!

Eragon: je savais que je pouvais conter sur toi.

Eragon et Ant partirs sur Saphira et rattraperes tres rapidement grimph qui courrait asser vitte.

Pendant se temps au camps pheonix rencontra alfotac.

Pheonix: bonjour Alforac je me presente je suis le chef de se camps.

Pheonix tenda la mains vers Alforac . Alforac pris la mains de pheonix en hesitant. Pheonix l'attrapa lui torda le bras et lui colla dans le dos il tirra sur tunique de Alforac et la dechira au niveau du dos. Il y etait dessiner la tete d'une liche.

pheonix: Je le savais! je l'ai tout de suitte sentit qu'une presence malefique etait la.

Il sortit son epée et trancha la tete d'Alfotac qui s'ecroula a terre avant de se desintegrer en scendre.

Voir le profil de l'utilisateur

82 Re: l'attaque des orcs (RP) le Jeu 1 Fév - 21:49

Invité


Invité
Fred s'entrainait sur des mannequins. Il en avait déja détruit 50 en tapant trop fort et s'attaquait au 51ème quand il entendu crier:
-Des mouvements ennemis ! Les orcs sont à quelques kilomètres !

Fred alla voir le guetteur qui criait:
-Comment est ce possible, ils ont passé la frontière seulement hier soir.
-Je ne sais pas mais il sont là.
-Ce ne sont surement que les éclaireur, combien sont-ils ?
-Une bonne centaine.
-Quoi ? Ils ont assez d'éclaireurs pour tuer la moitié du camp. Il nous faut l'aide de Weldyn si nous voulons vaincre cette armée. Mais Eragon n'est plus là, et il faudrait traverser le désert pour y aller. Si Phoenix y va, tout le monde va le prendre pour un monstre qui vient dévasté la ville. Les cavaliers ne sont pas très rapides car les chevaux ont du mal à galoper dans le désert.
-Comment allons nous faire monseigneur ?
-Mais oui, je suis expert solaire, donc j'ai les même capacités que les autres chevaliers solaires, même si mes pouvoirs sont moins grand que les leur. Je vais donc pouvoir utiliser mes pouvoirs mentaux pour forcer une créature à m'emmener à weldyn.

Fred partit dans la forêt qui entourait le camp. Il y rechercha des oiseaux assez gros pour supporter son poids. Il n'espérait pas trouver des griffons mais un aigle lui aurait suffit. Il tentait de communiquer par la pensée avec les animaux mais ne réussissait pas. Les oiseaux s'enfuyait dès qu'il essayait de leur parler, à croire qu'ils l'entendaient. Fred compris une chose, le pouvoir du télépathe ne permet de communiquer qu'avec des êtres qui ont une certaine intelligence. Il est vrai que les dragons sont l'espèce la plus envié du à leur force et leur intelligence. Il est donc normal qu'il soit possible à Eragon et Saphira de se comprendre. Les griffons eux aussi sont, en plus d'être grands et fort, les oiseaux les plus intelligents. Il fallait donc une créature assez intelligente à Fred pour qu'il puisse l'utilisé.
-Eh, qu'est ce que tu fais là ?
-aHHHH!

Fred se retourne pour voir qui était dans son dos:
-Nykitaro, tu m'as fait peur, t'es pas fou non ?
-Pff, t'es une chochotte. Mais qu'est ce que tu fais ?
-J'essaie de forcer un oiseau à me suivre par la pensée.
-Parce qu'il t'arrive de penser à toi ?
-Oh tu m'énerves !

Bim bam boum 2 minutes plus tard.
-T'es calmé maintenant ?
-Ouai, mais t'étais pas obligé de me taper aussi fort. Pour tes piafs, j'ai une idée regarde.

Nykitaro prit des pierres sur le sol et lorsqu'il vit un oiseau...

DING.....POUM

-Et voila, tu l'attache avec une corde à toi, et tu le fais avec assez d'oiseaux pour qu'ils puissent nous soulever.
-Nous ? Mais pourquoi tu viendrais avec moi ?
-Parce que même si tu as une piètre technique, je préfères apprendre à combattre avec toi, Coudaurok tape trop fort, eragon me donne la migraine, Ant n'a qu'un arc, Krotop essaie de se débarassé de moi pour que je lui fiche la paix et phoenix c'est un monstre.
-Et Takeo ?

BIM

-C'est un mage idiot, j'aime pas la magie.
-Ah oui, c'est vrai. Bon, Je vais chercher ton oiseau avant qu'il ne reprenne conscience.


Fred et Nykitaro assomèrent alors plusieurs oiseaux et les attachèrent à leurs tailles. Une fois les oiseaux réveillés, ils purent s'envoler:
-Au fait, où t'as trouver cette idée ?
-Ben c'est mon père qui m'a appris ça, c'était un homme très intelligent et très ingénieux. Tire sur les cordes des oiseaux qui sont à ta droite pour qu'ils aillent à droite et vice versa. Pour descendre, tu tire sur toutes les cordes.
-Ok. Tiens, je ne vois plus les orcs, je me demande où ils sont passer.
-T'en fait pas pour eux, si ils viennent, je te protègerai.
-Ca me rassure beaucoup. Y'a pas moyen de les faire accélérer les oiseaux?
-Si, tu leur donnes des coups dans le derrière. Enfin, si il te reste des cailloux.
-Ben j'en ai plus.
-Comme j'en ai encore, je vais tirer sur les oiseaux qui te tracte.

PAF PAF PAF PAF PAF


Les oiseaux accélèrent et Fred arriva vite au dessus du désert. Il se dirigeait vers weldyn et se demandait qu'allait penser les gens en le voyant arriver avec ce ... moyen de transport étrange. Nykitaro fit accélérer ses oiseaux à son tour. Ils avançaient très vite, la sensation d'être ainsi tracté était incomparable. Les pieds au dessus du vide, on avait l'impresion de voler soit même. Fred se demanda comment il pourrait se débrouiller si Demoon l'attaquait dans cette situation. Il fallait seulement espérer que cela n'arrive pas. Fred fut alors rattraper par quelqu'un. Ce n'était pas Nykitaro, cette personne allait trop vite. Fred Saisit sa lance dans son dos, prêt à taper sur Demoon qui approchait:
-Qu'est ce que tu fais là Phoenix ?
-Ha c'est pas Demoon, j'ai eu peur
-Je voulais te voir Fred, j'ai décider de faire comme Demoon et de parcourir le monde à la recherche des deux chevaliers solaires que nous n'avons toujours pas trouver. Je doute qu'ils soient à wesnoth car il est déjà étrange que vous ayez tous les 6 été si proches les uns des autres. Je pars donc, Eragon devrait pouvoir m'appeler avec ses pouvoirs.
-Je comprends, il vaut mieux que nous réunissions tous les chevaliers solaires le plus tôt possible. Bon et bien, reviens vite avec les deux derniers.
-je ferais le plus vite possible.

C'est ainsi que Phoenix quitta Fred, Nykitaro et wesnoth...

83 Re: l'attaque des orcs (RP) le Sam 10 Fév - 21:05

Coudaurok

avatar
Chef des Ordes Barbares
cela fait 3 jours que Grimpf court sans arrets: il chasse en courant, mange en courant, se bt en courant(et il s'est bien battu: 69 goblins...ah non...70, 47 loups, 3 assasins orc et 1 chevre (mais qu'esqu'elle foutait la!?)), dormir en courant...


Soudain; il voir une tete qui bouge au dessus d'un buisson...

-Bourgah!essaye pas de te cacher...t'es trop grand!
-Merde...comment tu me connais?
-C'est moi...Grimpf...le pote de Coudorauk...
-ah ouais...heureusemant que tu m'as vu...je t'aurais explosé la tronche...
-Ou sont les autres?
-Srâk, Lily et Iôr sont morts...des milliers d'orcs nous ont attaqué...Lily a voulu leur donner de la tarte au mirtille...et ils l'ont tué...Srâk et Iôr sont mort en en massacrant plein...Bourdôh, mon pere, a fui sur le dos de Kîhrm et Trod attend un peu plus loin...
-merde...je venais vous demander de nous rejoindre...
-On vengera les notres...
-On peut rejoindre les autres?
-Il y a aussi les survivants de ton clan...
-les SURVIVANTS!? ils ont été attaqués?
-oui...tes parents; ta soeur et la moitié du clan sont morts...
-Et Jouiff?mon ogresse...et mon ogron?
-morts aussi...
-j'arracherais les yeux du connard qui a fait ca! mais d'abord...regoignons les autres...


Apres 10 minutes de marche...ils regoignent le reste du peu de survivants...le camps se résumait a peu de choses: 5 tentes; 2 feux de camps et des bouts de bois pour se défendre...il y avait en tout 34 guerriers; 29 femmes et ogresse et 12 ogrons et enfants...

-Ah Grimpf...Bourgah me dit que vous aussi vous vous etes battus contre les orcs...
-Oui...Coudorok est devenu tres puissant...il est chevalier solaire...
-j'ai entendu parler des chevaliers solaires...je ne pensais pas que mon neuveu en serait un...
-nous avons besoin de tous les guerriers pour nous battre contre les orcs...
-nous avons tous quelqu'un a venger...nous vous suivront...
-Merci...cela nous sera utile...
-Trôd!Kîhrm!Bourgah!preparez vous...nous aloons nous battre!

Voir le profil de l'utilisateur

84 Re: l'attaque des orcs (RP) le Lun 12 Fév - 1:15

Invité


Invité
Fred avait atteint weldyn sans encombre et avait ramené beaucoup d'hommes de weldyn. Leur nombre était mainetenant triplé. Cela faisait 3 jours que rien ne bougeait plus au camp. Rien ne bougeait dans tout le royaume d'ailleurs, les orcs avançaient mais leurs éclaireurs n'attaquaient pas. Phoenix n'était toujours pas revenu et Demoon n'avait pas attaqué non plus. Il y eu donc 3 jours d'entrainement dans le camp. Nykitaro faisait des progrès en s'entrainant contre Fred, krotop faisait de la cuisines de champignons vénéneux pour créer de nouveaux poisons surpuissants. Takeo lançait des sorts pour perfectionner ses pouvoirs. Coudaurok, lui sur les dernières recommandation de phoenix tentait d'améliorer sa capacité à anticiper. Ce qui était difficile, surtout qu'au départ, Coudaurok ne savait pas ce que cela voulait dire. Nos héros était fort mais leur armée n'était pas très prestigieuse. Heureusement, les hommes étaient courageux et n'avait qu'une envie. Débarrasser le pays des orcs. Fred les motivait autant qu'il pouvait mais lui même doutait parfois. Il n'était pas sur de la victoire rien que contre les éclaireurs. Il décida donc d'aller les chercher pour les anéantir. Il convia son conseil dans sa tente. Il y avait Krotop, Coudaurok, Takeo, Karnack, le vieux devin et 2 lieutenant qui étaient revenus de Weldyn avec Fred. Ils s'appelaient Cyun et Milo.
-Bonjour messieurs, j'ai dans l'idée d'attaquer les éclaireurs qui se cachent dans les forêts alentours. Mais je n'ai pas de plan d'actions et nous devons nous répartir des zones de recherches. Les elfes nous accompagnant ne sont pas très nombreux, il nous faudra donc nous débrouiller sans leur excellente vision et leurs connaissance de la forêt.
-De toute façon, les orcs puent, on pourra les retrouver à l'odeur!
-Oui, ou alors, on tombera sur toi.
-Qu'est ce qu'il dit le petit magicien ?
-Du calme!
-Bien sur.
-Hein quoi ?
-Oh, excusez moi, j'ai anticiper la question...
-Eh, comment tu fais ? Y'a phoenix qui m'a dit d'apprendre.
-Eh bien il faut être voyant ou devin.
-Tu te fous de ma gueule, tiens

PAF

-Arrète, t'es fou ou quoi ?
-Ben non.
-Ca va monsieur ?
-Oui ça va.
-Bon, où on en était ? Ah, oui, pourquoi vous avez dit bien sur ?
-Vous alliez me demandez si je pouvais les localiser avec mon bol d'eau.
-Eh bien allez y
-Non.
-Pourquoi non ?
-Parce que je n'ai pas de bol.
-Oh lala, je vais le chercher.

2 minutes + tard.

-Alors, que voyez vous ?
-Je vois...... Je vois....... Je vois de l'eau dans un bol.

PAF

-Bien joué, il l'avait pas volé. Et pour les orcs, vieux fou ?
-Dans l'eau je vois un orc...
-Où est il ?
-Dans la forèt.

DONG

-Pourquoi tu lui as mis un coup de boule, il est assomé maintenant.
-J'en avais marre, il raconte n'importe quoi. On le savait qu'ils étaient dans la forêt. Bon, chacun d'entre nous va prendre avec lui 3 hommes et 1 elfe.(il sort la carte de la forèt). Coudaurok ira au nord, Krotop à l'est, Takeo à l'ouest.Milo et Cyun iront par les chemins, les orcs peuvent attendrent pour tendre des embusquade. Karnack et moi allons tenter de les repérer du ciel.
-Et le vieux ?
-Il sert à rien. Bon, tout le monde est d'accord ?
-Oui
-Oui
-OK
-C'est d'accord
-Chef oui Chef !
-J'adore quand ils disent ça.


Tous partirent donc dans la forêt. Fred utilisa le système de Nykitaro pour s'envoler avec plusieurs hommes. Il survolaient la forêt à la recherche de trace d'orcs:
-Monseigneur, il y'a du bois coupé ici, surement les orcs qui ont voulu monter un campement, ils sont sûrement passer ici!
-Oui descendons là!

Fred descendit en premier, suivit de Karnack. Quelque chose bougeait dans les buissons. Fred prit sa lance et Karnack son épée. Nykitaro sortit en bondissant:
-Qu'est ce que tu fiche ici toi ?
-Je viens t'aider car tout seul tu ne pourras rien faire, tu es bien trop nul.
-Oh, misère. Bon d'accord, suis moi mais fais attention à ne pas cri...
-AAAAH
BOUM

Un des elfes accompagnant Fred venait de tomber. Les cordes qui le liait aux oiseaux avaient sectionné.

BOUM
BOUM
BOUM
BOUM


Tous tombèrent les uns après les autres sous les yeux de Fred, Karnack et Nykitaro:
-Faites attention, les orcs nous ont repérés. Suivez moi.

Fred alla se cacher derière un groupe de buissons, les orcs allaient venir tuer ceux qui avait réussi à atterrir. Effectivement, les orcs vinrent. Fred essaya alors d'envoyer un message par la pensée aux autres pour leur dire qu'il avait trouvé un groupe d'orc. il ne savait pas si cela avait marcher, il n'avait aucun moyen de le savoir. Il fit ensuite signe à Karnack et Nykitaro de passer à l'action. Ils se jetèrent tous les trois sur les orcs qui furent surpris. Fred plantait sa lance dans un orc et en embrochait 3 dans le même temps. Nykitaro se battait avec son glaive et tuait les orcs un par un. Karnack utilisait sa grande force pour repousser plusieurs orcs d'un coup mais il ne les tuait pas. Heureusement, les orcs n'étaient pas nombreux, ils n'y avait à la fin de cette boucherie qu'un vingtaine de carcasse orcs:
-Ah... Chef....
-Eh, lui il est vivant !
-Chef, pourquoi ?
-Pourquoi quoi ?
-Nous avoir.... tué.
-Mais de quoi tu parles ?
-Votre... lan.....
-Ma lance mettalique ?
L'homme hocha la tête:
-Elle a .... coupé les cordes..................................
-Il est mort ?
-Aucun de ces orcs n'a de lan...
SLARF

-C'est cette lance que vous cherchez ?
-Karnack NON! Qui es tu toi ?
-Moi? Je suis l'expert lunaire. Nous avons ressuciter en même temps toi et moi.
-Mais qui est tu ?
-Je viens d'un pays très lointain. Sais tu d'où viennes les Wesnothiens ?
-Oui, de l'île verte.
-Et tu connais donc les Wesfolks.
-Oui, ils venaient de l'ouest et avaient été chassé par des créatures extraordinairement puissantes.
-Oui, ce peuple faible a été chassé par les miens, Je viens de ce pays où il faut se battre pour survivre, mon clan est le plus puissant des clans humains. Et j'étais sur le point de devenir chef quand on m'a tué par empoisonnement dans mon diner. J'ai depuis ma résurection tué le coupables rassure toi. Mais Demoon ne voulait pas que je t'affronte car il ne me considérait pas assez prèt. Mais je vais te tuer ici et maintenant. Mais je pourrais commencer par ce petit avorton pour que rien n'interfère dans notre duel.

Il retira sa lance du corps de Karnack qui tomba raide mort:
-Si tu touche à Nykitaro, tu es mort, c'est assuré.
-Comme j'ai peur. Je vais voir si tu dis vrai.

Il se jeta sur Nykitaro tenta de lui transepercer le front avec sa lance, mais il fut contrer par Fred:
-Tu ne m'as pas répondu. Qui es tu ?
- Je m'appelles Toreo Kliss, et je suis le plus fort du monde, Demoon exepté.
-Ca j'en doute, car le plus fort, C'EST MOI !!!!!!

Nykitaro lança une boule de feu énorme dans la direction de Toreo, c'était la première fois qu'il utilisait sciement ses pouvoirs magiques. Toreo lança lui aussi un boule de feu pour contrer celle de Nykitaro qui en envoya encore d'autres. C'était comme une pluie de feuqui s'abatait sur Toreo:
-QUI EST LE PLUS FORT A PRESENT PAUVRE NUL ?!
-Je n'aurais aucun mal à répondre à ça.

Toreo utilisa sa lance pour trancher les boules de feu avec des gestes rapides:
-Assez joué. ATTRAPE PETIT MORVEUX!

Toreo lança sa lance sur Nykitaro. Fred tenta de la stopper avec sa lance...
SLASH

-AAAAAAAAAH!!!!

-NON! Toreo, je t'avais prévenu! Maintenant MEURS!

Fred fonça sur Toreo désarmé. Il tenta de le transpercer mais Toreo sauta par dessus Fred et Courut vers Nykitaro pour reprendre sa lance:
-Tiens, il n'est pas mort. Je ne vais pas lui donner le coup de grace, il souffrira ainsi pendant une bonne heure si il résiste.
-Fred, J'ai mal, aide moi !

Fred fonça vers Nykitaro et tenta de mettre un coup à Toreo. Celui ci esquiva en faisant un bond en arrière:
-Je ne t'abandonnerais pas Nykitaro, je te le promets, je ne te laisserais pas mourrir.
-Oh, comme c'est touchant. Je peux pleuré ?
-Tu pourras pleuré quand je t'aurais fait mordre la poussière sal rat.
-Très bien mais avant tout...

Toreo fonça vers Fred et le saisit. Ils disparurent alors tous les deux, laissant Nykitaro tout seul, agonisant...

85 Re: l'attaque des orcs (RP) le Ven 23 Fév - 23:38

Coudaurok

avatar
Chef des Ordes Barbares
pendant ce temps; au camps; les autres patrouilles sont rentrées...

-y sont chiant ces elfes!!!! y veulent pus se battre...et Ant qui est pas la...
-je parie qu'il est parti!
-on veut de lor! on se bat plus!
-vos guelles!
-et fred qui ne reviens pas...
-ouais...c'est lourd...
--on veut de...
-Vos guelles!!!!
-calme coudorauk...

ils partent discuter dans leur tente...coudaurok raconte son enfance de jeune guerrier au devin...

-et grimpf dans tout ca?
-sa tribu habitait pres de la mienne alors on s'entrainé ensemble...
-moi;j'ai découvrt tout seul mon pouvoir...je jouais avec un bol d'eau et j'y ai vu mon pere mourir par des orcs...et il est mort dans une embuscade 2 jours apres...
-bon...je vais faire une patrouille pour chercher fred...c'est pas normal...

Coudaurok s'enfonce dans la Foret accompagné de 2 chevaliers du roi...

Voir le profil de l'utilisateur

86 Re: l'attaque des orcs (RP) le Dim 25 Fév - 18:43

Invité


Invité
Fred était arrivé dans une grotte. Toreo le tenait toujours, il lui mit un coup de poing pour le repousser. Cette grotte était étrange, il n'y avait aucune ouverture et aucune source de lumière et pourtant, on voyait parfaitement:
-Où sommes nous ? Qu'a tu fait ? Où est Nykitaro ? Réponds sale lache !
- Nous sommes dans mon repère secret. Je nous ai téléorté ici et ton petit bonhomme est en train de mourrir dans la forêt où nous l'avons laissé.
-Comment nous aurait tu téléporter ? Seuls les mages d'argents peuvent faire une telle chose.
- Exact, j'ai du en tuer plusieurs avant que l'un d'entre eux ne veuillent bien m'avouer les larmes au yeux leur fameux secret avant que je ne l'achève.
-Tu es vraiment un monstre.
-Que veux tu, nous sommes différents, toi tu es un wesnothien qui se bat pour la justice et qui veut la paix alors que moi je ne vis que pour le meurtre et la souffrance. Mais à partir de maintenant, tes hommes croiront que nous sommes identiques.
-Pourquoi ? Que mijote tu ?
-L'elfe que tu as questionné, il s'est évanoui mais j'avais bien frapper au bon moment pour qu'il ne meure pas alors que ton Nykitruc, lui, il n'a aucune chance. L'elfe ayant clairement vu une lance métalique, tout le monde te prendra pour un traitre car tu es le seul à leur connaisance à possédé une telle arme.
-Salaud, je vais te tuer !

Fred s'élança vers Toreo. Le combat commençait dans une grande rage. Les deux opposants étaient aussi fort l'un que l'autre. Aucun ne prenait l'avantage sur l'autre. C'est à croire que ce combat ne pouvait avoir de fin. Au bout de 10 minutes de combat de haute intensité, chacun fit un petit saut vers l'arrière pour récupérer. Il était de force égale à la lance. Ce combat ne pourrait se finir avec cette arme. Fred décida alors d'utiliser la magie. Toreo avait eu la même idée car il lançait déja un rayon de glace vers Fred qui contra l'assaut en laçant une boule de feu. La glace fondu mais Toreo lança plusieurs boules de glace. Fred enchainait les boules de feu. Leurs facultés magiques étaient égales aussi, une fois que leurs forces magiques furent épuisés, Toreo dit:
-Je t'avais sous estimer, je pensais que les gens de wesnoth n'était que de faibles lavettes. Je commence à penser que tu pourrais peut être me vaincre avec de la chance.
-Je ne sais pas vraiment si tu peux me compter comme une personne de wesnoth car je n'en suis pas un.
-Quoi ? Mais tu clames partout que tu es seigneur d'Elensefar.
-C'est vrai, n'empèche que je ne suis pas de ce pays.
-Ah oui? Et d'où viens tu ?
-D'un pays très lointain. Et je peux t'affirmer que maintenant que je suis un chevalier solaire, ma force est encore loin d'égaler celle des hommes les plus fort de mes contrés.
-Ah oui, j'aimerais bien voir ça. Maintenant, si tu as fini de te vanter, permets moi de te tuer!

Toreo fonça sur Fred, celui ci fit de même. Les deux lances se choquèrent dans une extrème violence.



(hrp:faites pas attention aux rayures roses derrière c'est la table à repasser car la feuille ne passait pas dans le scanner alors j'ai prit une photo. Fred est à gauche et Toreo à droite)

Le coup renvoya Toreo contre le mur derrière lui:
-Maintenant, dis moi comment fait on pour se téléporter ou je t'achèves.
-Je ne pensais pas que tu mettrais autant de force dans le premier coup, tu m'as surpris, j'avais penser que tu ferais une multitudes d'attaques rapides mais sans force collossale.
-C'est aussi ce que j'avais l'intention de faire mais comme nous sommes aussi doués à la lance, j'ai compris que c'est ce que tu ferais alors j'ai changé de tactique et j'ai mis toute ma force dans le premier coup.
-Bien joué, Tu me surprends. Je crois que je ne vais pas avoir d'autre choix que de partir pour m'entrainer de nouveau car si je n'arrive pas à te battre malgré la lumière divine, c'est que je suis trop faible pour te combattre.
-La lumière divine, que me chantes tu ?
-La source de lumière de ce lieu se trouve dans la roche. Je l'ai ensorcelé pour qu'un combat entre toi et moi soit équitable. Nous ne sommes ni sous l'influence du soleil, ni sous celle de la lune.
-Je vois, tu es une ordure mais tu as tout de même un sens de la justice, mais tu ne partiras pas d'ici.
-Et pourquoi ?
-PARCE QUE TU VAS MOURRIR ICI !!!

Fred se jeta sur Toreo et lui mit un violent coup de lance sur le crâne. Mais au moment de l'impact, Fred arriva au dessus de l'océan. Toreo les avait téléporter avec un timing parfait car il n'avait même pas été touché avant de se retéléporter sans Fred qui était à une centaie de mètres au dessus de l'eau. Il allait s'écraser comme sur de la roche vu la hauteur à laquelle il était. Il ferma les yeux et appela Phoenix et Eragon par la pensée. Il savait que c'était désespéré car ils n'auraient jamais le temps de venir où qu'ils soient.

PLOUF

...................

87 Re: l'attaque des orcs (RP) le Dim 25 Fév - 19:06

Coudaurok

avatar
Chef des Ordes Barbares
Coudaurok cours a 10 minutes d'avance par rapport a ces 2 lavettes de chevaliers...
-aaaaaaaaahhhhhh
-hein...quest c'est ca?
-j'ai mal...
-on dirait le petit chieur...
-Cou...Coudaurok????
-Ouais...t'es ou?
-on s'est fait attaqué par un mec...il a tué tout le monde...
-je te ramene au camps...
-oublie pas mon estomac...il est tombé la bas...
-et fred il est ou????
-je sais pas...

5 minutes apres; coudaurok a ramené Niki au camps...le devin s'en occupe et discute avec phoenix...
-ca m'inquiete cette histoire de méchant avec la meme lance que fred...
-oui...c'est surprenant...
-oh...j'entend fred...il a besoin d'aide!
-j'ai rien entendu...
-normal...tu n'est pas telepate...
et phoenix s'envole a toute vitesse avec la moitié de la tente parce qu'il est pas sorti pour s'envoler...

Voir le profil de l'utilisateur

88 Re: l'attaque des orcs (RP) le Dim 25 Fév - 22:25

Phelim

avatar
Admin
eragon qui volait avec Saphira et Ant trankilement. Je monttrais a Ant les avantages que j'ai fasse a une battaille. Il trouvait sa impressionnant.

Eragon : merde saphira Fred a besoin d'aide je l'ai localiser il est attends je t'envois les images.

Saphira : je voix ou sais!

Eragon : FONCE !

Saphira prix ses ailes a son coups et vola a toute vitesse c'etait etonnant des progrets quelle avait fait en vole. Ant qui etait derriere moi avait du male a tennir car il etait beaucoupls plus leger que moi et faillis s'envoler plussieurs fois eureusement qu'il y avait ma barbe pour qu'il se ratrappe. D'ailleurs je vais lui tirrer ses oreilles moi quand on va descendre.

Ant : je voix une lumiere dorée derriere elle arrive a une vitesse impressionnate ... c'est Pheonix!

Eragon : c'est que sa doit etre vraiment grave pour qu'il vole a une vitesse pareille.

on arriva en meme temps a la destination. On vit fred sous l'eau. nous plongèrent sous l'eau pour récupérer Fred qui avait deja beaucoup couler vus l'armure qui le faisait rapidement couler. nous parvinres tout de même à le remonter. Fred ne bougeait pas ...

Voir le profil de l'utilisateur

89 Re: l'attaque des orcs (RP) le Lun 26 Fév - 22:09

Coudaurok

avatar
Chef des Ordes Barbares
apres un vol tres long...au moins 1/2 seconde; eragon arrive dans la zone ou se trouve fred...

PLOUF


-mais ou est il?
-ah; le voila...j'arrive!

il part a nouveau a la vitesse de l'éclair et se retrouve juste au dessus de fred.
PLOUF

-voila, il est sauvé
-oui mais il est inconscient
-ah mince...ca va etre genant...
-bon, rentrons

a quelques dizaines de milliers de km de la;
en moins de temps qu'il n'en faut pour l'écrire 9203 fois:
-vous etes enfin prets!
-ben...je voulais emporter mes livres...
-mais ca sert pas a se battre ca...
-je sais mais...
-bon; on y va!!!! et vite...



Dernière édition par le Dim 4 Mar - 15:15, édité 2 fois

Voir le profil de l'utilisateur

90 FLASHBACK le Mer 28 Fév - 22:35

Invité


Invité
(hrp: comme je sais pas de quelle version je dois prendre compte, je vais écrire l'histoire de mon perso)
Fred fermait les yeux.
Le soleil se lève sur l'école. Fred est éblouie par la lumière qui passe entre les volets. Il se réveille avec tous ses camarades au son de la cloche. Ils s'habillent et partent dans la cour pour leur entrainement. Ils commencent par faire le tour de l'enceinte au pas de course. Cela fait maintenant 4 ans, depuis l'année de ses 9 ans que Fred fait ce tour. C'est très éprouvant mais il ne renoncera jamais car c'est une grande chance pour lui d'être là. Son père n'est que forgeron et c'est uniquement parce que ce dernier à sauver la vie au Duc que Fred a eu le droit de venir. à 13 ans, c'est l'âge où il pourra enfin avoir sa première épée. C'est justement aujourd'hui qu'ils les reçoivent. Ici à Gren, la fierté vient des chevaliers, l'école de chevalerie est la meilleure de tout l'empire invincible qui est la seule nation d'hommes pouvant résister à l'armée morte. Les jeunes sont dès leur plus jeune âge envoyer à l'armée ou pour les nobles, dans une grande école. Ou encore dans une Abbaye pour ceux qui veulent devenir Templiers ou Paladins. 13 ans, C'est l'âge à partir duquel on peut se servir d'une véritable épée. Les épées ne sont certes pas de bonnes qualités mais c'est déja bien pour ces futures guerriers. Alors que tous vont chercher leur épée dans le bac, une sentinelle sonne l'alerte, c'est l'invasion des dragons, des dragons jaunes qui vienne du pays à l'est du continent:
-Prenez vos épées, votre premier combat c'est maintenant bandes de larves ! crie l'instructeur

Tous s'empressent de prendre leur épées pour combattre ses monstres. Mais lorsque Fred sort la sienne de son fourreau, il s'aperçoit que la lame est fissuré:
-C'est une honte pour le fils d'un forgeron. Lance Cero, le neveu du Duc qu le père de Fred a sauvé et qui ne supporte pas qu'un "non-noble" partage son école.
-Toi je vais te tuer sal *******!
-Calme toi, il y a plus important que lui pour le moment, il faut chasser les dragons d'ici. Dit Flin en stoppant Fred. Et puis, avec de la chance, il se fera tuer pendant la battaille.

Fred va donc combattre les premiers dragons qui arrive. Le premier Crache son feu et roti sur le cou un des élèves de dernière année. Le second tente de cuire à son tour des hommes mais une flèche lui traverse la gorge et traverse l'arrière de sa tête. C'est Valerne, le meilleur archer de la classe de Fred qui vient de l'abattre. Flin, qui est un magicien, décide alors de lancer un sort de protection. Il utilise un bouclier thermique à grande échelle pour que le maximum de personnes puisse s'y protéger:
-BOUCLIER THERMIQUE!

une lumière violette apparait dans ses mains puis s'étale dans l'espace pour former un dome que le feu ne peut pas traverser. Plusieurs mages et archers vont s'y réfugier pour ensuite tuer les dragons en toute sécurité. Fred ne s'y est pas abriter. Il ne peut utiliser son épée pour se battre au corps à corps alors il la lance dans la gueule d'un dragon. Celui ci croque dedans et la lame se brise en milles morceaux. Fred est alors désarmé et court pourchassé par le dragon qu'il vient d'énerver. Devant lui, il voit une lance sur le sol, à côté de la main de son ancien propriétaire. En faisant une petite roulade il la récupère et se retourne vers le dragon. Il lui fait face et court vers lui. Le dragon crache son feu. la chaleur est insuportable mais Fred traverse les flammes. Il lance ensuite sa lance dans le torse du dragon.

SPLASH (effusion de sang, c'est horrible)

Fred regarde, tout en courant le résultat de son travail. Quand il regarde de nouveau devant lui, il aperçoit la queue du dragon. Celle ci l'attrape et il est entrainer par le dragon qui, malgré sa blessure, repart dans les airs. Mais à peine 5 secondes plus tard, Le dragon n'a plus de force et chute. fred monte sur le dragon et saute pour qu'un autre dragon tente de l'attraper et qu'il puisse s'en servir pour survivre.

CROC

Malheureusement, Fred se retrouve dans la gorge du dragon. La seule chance qu'il ai, c'est qu'il soit coincé et ne puisse pas se faire dissoudre dans l'estomac. Malheureusement, si le dragon veut cracher son feu, il sera le premier à rotir. Fred tente de remonter vers la bouche quand il voit celle ci s'ouvrir:
-Tiens, snif snif ça sentirait pas le cramé par ici. AAAAH!

Le dragon compte lancer ses flammes sur une troupe d'hommes. Fred doit sortir si il ne veut pas finir bruler.

SHWING

Fred ne sait pas vraiment ce qui vien de se passer, toujours est il qu'il chute à présent, emprisonné dans une tête de dragon. Il est à très haute altitude. Il regarde autour de lui pour voir comment il pourrait s'en sortir. Une langue, des dents, de la baves, rien de vraiment intéressant. Quand soudain, il lui vient une idée formidable. Mais il faut qu'il se dépèche si il ne veut pas s'écraser. Il sort d'abord ses jambes de la gorge et se met dans la bouche. la différence de poids fais culbuter la tête de dragon et elle pique à présent du nez . Fred se tient debout sur les dents inférieurs de la bête. Il tente de fermer la gueule du dragon pour que ce soit le morceau de carcasse qui prenne le choc et pas lui. Ensuite il arrache la langue pour attacher les dents entre elles. Mais la langue est trop grosse et ne passe pas entre les dents Il décide donc de rouvrir faire passer la langue autour de la gueule de l'animal. Avec beaucoup d'équilibre et de chance, il se retrouve sur la tête de dragon. Il ne reste plus qu'une centaine de mètre avant le sol. Fred tent la langue de dragon au dessus de lui pour tenter de la faire ensuite passer sous la tête de dragon mais surprise, Fred s'envole (hrp:c'est ainsi que fut inventer le parachute). Il ne sait pas trop comment il a fait mais il a ralentit sa course vers le sol. Il ne restait plus qu'une dizaine de mètres, il avait eu chaud. La tête de dragon s'explosa en atterrissant. Une dent partit en l'air et transpersa la langue qui retenait Fred en l'air (hrp: que se passe t'il lorsqu'on perfore un parachute?):
-AAAAH!

GLOUPS

Voila de nouveau Fred dans un dragon, mais cette fois, il s'est retenu et n'a pas glissé dans la gorge. Il frappe alors sur les parois de la bouche de la bête. Mais c'est comparable à de simple chatouille pour le dragon. Fred est vite épuisé. soudain, le dragon ouvre la bouche et une flèche vient se loger dans une de ses canines. Celle ci tombe sur la langue de la bête. Le dragon s'agite alors énormément. Fred ne sait plus à quoi se tenir. Il tombe sur la canine et s'y tient fortement. Il tente de la retirer pour calmer le dragon. Il y parvient et le dragon se calme peu à peu. C'est alors que Fred décide de faire de cette dent une arme. Il profite que le dragon fasse un vol calme pour gratter la dent contre les autres afin de l'aiguisé. Il casse ensuite la dent à sa base pour pouvoir la tenir comme une épée. Une fois qu'il a fini, Fred utilise la dent pour tuer le dragon (il ne pense même pas à comment il survivra dans les airs sans le dragon). Son arme ne peut servir qu'à transpercer car il n'a pas pu aiguisé une lame. Il fait donc plein de trou dans la bouche du dragon. Le dragon tente alors d'avaler Fred. N'y parvenant pas, il accélère pour faire chuter Fred. Cela ne marche pas non plus. Alors il ouvre sa bouche pour bruler Fred. Fred regarde à l'extérieur, il ne reconnait rien, les dragons ont en fait fui et c'est pour cela qu'il ne rressentait pas d'agitation. mais autour de lui, seulement des dragons jaunes, et aussi des drakes jaunes également (hrp:pour moi les drakes sont différents des dragons. Les drakes sont des humanoïdes alors que les dragons sont des créatures qui n'ont rien d'humain. Qu'est ce qui t'arrive Saphira ? AU secours !). Le dragon crache son feu. Fred a juste le temps de se cacher derrière sa nouvelle arme mais le souffle du dragon est tel que fred est projeter en dehors de la bête. Il arriva sur le dos d'un nouveau dragon Celui ci fit toute sorte de pirouette pour désarcener Fred mais il n'arrivai à rien. Une fois le dragon à bout de souffle, Fred utilise sa dent de dragon pour piquer le derrière de sa monture. Celle-ci part à toute vitesse. Fred pense bientot rentrer chez lui, à moins qu'il ne puisse plus tenir sur le dragon et qu'il ne tombe. Malheureusement, il va dans la mauvaise direction. Il s'en rend compte lorsqu'il voit la mer. Il sait très bien qu'il n'y a pas de mer entre son pays et le pays des dragons jaunes. Mais il ne peut pas faire demi-tour, il a déja du mal à s'agripper au dragon, si en plus il faut qu'il se déplace, il est sur de tomber. Bientot Fred survole l'île rouge où se trouve les pires ennemis des dragon jaunes, les dragons rouges! Ceux ci ne mettent pas beaucoup de temps pour se rendre compte que l'ennemi passe par là. Ils poursuivent alors le dragon de Fred lui crachant tout leur feu. Fred et son dragon partent très vite, ils sont toujours pourchassé mais les poursuivants perdent du terrain. Fred survole les eaux infinis durant toute la journée. Il n'a plus de force dans les bras à force de rester accroché au dragon. Il tente de se déplacer pour saisir la grosse dent de dragon qui était rester dans le derrière de son chauffeur. Une fois arrivé au même niveau que la dent, il la sortit du corps de la bête et rampa vers le cou du dragon. Une fois arrivé vers le milieu du dos, Fred replante la dent s'agrripe au dragon le temps qu'il gigote. ensuite une fois le dragon calmer il prend sa ceinture qui n'est autre qu'une simple corde pour s'accrocher à la dent. Une fois cela fait il s'endort. Au petit matin, Fred voit tout d'abord le soleil qui l'aveugle, puis le dragon. Il se souvient maintenant de la galère dans laquelle il est. Il avait espérer que ce ne soit qu'un cauchemar mais c'était la réalité. Fred regarda autour de lui, tout en restant attacher au dragon. En dessous, toujours que de l'eau. Mais pas seulement. Une petite île se trouve dans cet énorme océan. Plus loin une autre encore, et encore une(hrp: la première île qu'il a vu est l'île verte, les autres sont les escales que Haldric a du faire pour arrivé à wesnoth). Mais le dragon ne semble pas vouloir s'arrêter. Fred se détache alors de la dent. la sort du sol sans prendre soin de se préparer à partir vers la queue du dragon. C'est alors que le dragon accélère, Fred chute et arrive sur la queue du dragon. Celui ci donne un coup à Fred avec sa queue Fred arrive alors devant le dragon qui le gobe. Voila de nouveau Fred dans son lieu de voyage préféré. Il n'a plus de dent de dragon. Il lui vient alors une idée. Les sucs gastriques des dragons sont extrèmement acides. Alors Fred décide de prendre sa ceinture, la faire glisser dans la gorge le plus profond possible, puis illa retire très vite laisse faire les sucs qui rongent sa ceinture. La bouche du dragon est rongée par l'acidité de son estomac. Bientot, Fred peut voir ce qu'il y a en dessous. Le dragon meure en vol et va s'écraser. Fred mets sa tête dans le trou il voit une terre un peu plus loin.(hrp: c'est wesnoth!) Il dédide de rester bien tranquilement dans le dragon. Il ne tombe pas de très haut, le choc ne devrait pas être important(hrp: c'est comme un atterrisage forcé)

BADABOUM BOUM PATRAK

Fred ressort du dragon. Il voit une ville plus loin. Les gens parlent ici une langue étrange. Il y a des elfes et des hommes partout il ne reconnait rien. cela ne correspond en rien à toutes les contrées qu'on lui a décrit autrefois. Il va lui falloir apprendre à vivre dans ce nouveau monde...

91 Re: l'attaque des orcs (RP) le Dim 11 Mar - 22:45

Phelim

avatar
Admin
Nous etions en routte pour le camps. Fred respirait mes son poux etait faible. Ils devaient tennirs jusqu'au camps pour que les shamans s'occupe encore une fois de lui.

Ant : Eragon tu devrais aissaier de rentrer dans l'esprit de Fred il ne peut pas parler mes il peut surement penser.

Eragon : Je suis daccors mes se n'est pas tres justes de fairre ca sens son accord. Mes bon sais un cas d'extreme urgence.

"Fred tu m'enttends"

Fred: "Oui je t'enttends"

Eragon: "Ne te tracasse pas nous allons arriver au camps."


Arriver au camps c'etait le bordele les elfes se battait avec les nains.

Voir le profil de l'utilisateur

92 Re: l'attaque des orcs (RP) le Sam 17 Mar - 19:44

Invité


Invité
Eragon était entré en communication avec Fred. Celui ci était comme bloqué dans un souvenir qu'il revoyait en boucle. Il pouvait répondre à eragon dans le présent mais c'est comme si son esprit restait dans le passé. Fred demanda alors de l'aide à eragon:
-(Fred)Entre dans mon esprit, je suis comme piégé dans un souvenir.
-(eragon)Très bien, si tu insistes.


Eragon se concentra et s'évanouie à côté de Ant qui n'y comprenait rien:
-EH, réveille toi, qu'est ce que tu fais ?

Eragon arriva dans l'esprit de Fred, il observa l'attaque des dragons, le départ de Fred et son arrivée à wesnoth. Et à ce moment là, le noir complet. Et on recommence avec les mêmes. Eragon tenta alors de parler avec Fred mais celui ci ne l'entendait pas, c'était normal, si c'est un souvenir, il ne peut pas y avoir de changement. Eragon pensa que si il allongeait le souvenir plus loin dans le temps, Fred arrêterait de revoir cette scène en boucle. Arrivé de nouveau à la fin du souvenir, Eragon fouilla dans la mémoire de Fred et projeta devant lui la suite de l'histoire de Fred. Il ne vit que quelques instants sur plusieurs années:

Fred ne comprenait pas un mot de ce que les gens racontaient. Il alla au chateau le plus proche mais on lui refusa l'entrée. Fred demanda un interprète mais les gardes ne parlant pas la même langue le jetèrent dans la boue. Fred se mit alors à vivre du vol. Il volait tout le monde et vivait dans la plus grande misère. Un an après son arrivée, il tenta de voler un vieux nain. Mais celui ci était très doué et mit un coup de marteau dans le genou de Fred avant qu'il n'ai réussi à s'enfuir.
-ezakmac,krzpemikc!
-Mais qu'est ce qu'il dit celui là, j'y comprends rien du tout.
-Rends moi ma bourse petit vaurien !
-OH! Vous parlez ma langue!
-Oui, et c'est pas pour ça que tu dois me voler non mais dis donc!
-Je vous en prie, aidez moi, s'il vous plait. Je veux rentrer chez moi.
-Hmm, si je me souviens bien de mes voyages, on parle ta langue dans bon nombre de pays puissants.
-Quoi?
-Je m'appelle Burin. Dans ma longue jeunesse, j'étais un grand explorateur. J'ai aidé à batir ce pays en me joignant à son premier roi pour combattre des orcs, c'était le bon temps. Et c'est avec cet acte héroïque que j'ai achevé mon tour du monde.
-Et vous pouvez m'aider à rentrer chez moi?
-Non, je suis trop vieux et ta vie ne serais pas assez longue pour faire autant de route. Je veux bien t'apprendre par contre la langue que l'on parle ici. Cela te sera utile.
-Merci monsieur!

Eragon fut ensuite projeter chez Burin où Fred vécu pendant un an. Burin lui apprit à parler et à écrire en wesnothien. Mais Burin l'entraina aussi au combat. Fred se mit à la lance, une lance en pierre pas très efficace, car, grace à cette arme longue, Burin ne pouvait pas le toucher avec ses petits bras de nain. Puis, 3 mois plus tard, sur les chemins. Fred croisa le Seigneur et sa famille qui faisaient leur promenade quotidienne autour d'Elensefar. Ils partirent dans la forêt, Fred rentrait chez lui après avoir cueuilli des champignons que Burin voulait donné à un monstre blond qui disait en avoir besoin. Mais soudain:
-AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !

Fred sursauta en laissant tomber les champigons. Ni une, ni deux, Fred courut dans la forêt. Un des cavaliers qui escortait le seigneur sonna le cor pour faire venir les secours. Le seigneur se défendait comme il pouvait face aux bandits qui l'agressait. Fred alla dans les buissons où se cachaient certains des mauvais hommes. Ils étaient tellement occupés à tiré des flèches sur le carrosse que Fred pu les assomé un par un sans qu'ils ne le remarque:
-AAAAAAAAAAAAAAA..BOM

La femme et les enfants du seigneur se faisait enlevé pendant que celui ci tentait de contenir les bandits si nombreux. Fred Sauta sur un des chevaux qui tractaient le carrosse et trancha d'un coup rapide les cordes qui le reliait encore à l'engin. Fred partit au quadruple galop (hrp: ben oui, pourquoi on devrait dire triple galop?) Et rattrappa les kidnappeurs. Il utilisa le bout de sa lance et souleva par le col le bébé que l'un des brigands avait enlevé. Celui ci ayant remarqué que le bébé s'envolait, il se retourna:

PAF

Il vit le pied de Fred arrivé à toute allure avant de tomber dans un someil profond. Fred mit le bébé dans sa chemise pour pouvoir utilisé sa lance et s'aggripé au cheval en même temps. Fred donna ensuite un coup de lance dans le derrière du brigand qui tenait le fils du seigneur sur son épaule. Le brigand lacha l'enfant en trébuchant. Le jeune garçon se releva et prit le gourdin du brigand. Il lui frappa alors sur la tête de toutes ses petites forces. Le Brigand déja ammoché était K.O. Fred sauta sur le dernier homme qui tomba. Ils engagèrent le combat. Fred qui était rapide eu facilement le dessus sur cette brute qui ne faisait que donner des coups puissants et lents. En trois coup le combat était fini. La femme se réveilla rapidement. Fred lui confia le bébé avant de partir aidé le seigneur qui était encore en mauvaise posture. Il partit à vive allure sur son cheval et prit au passage le jeune fils du seigneur qui semblait vouloir se battre lui aussi. Les secours arrivèrent. Tout fini bien. Fred fut récompensé pour son acte de bravoure. Le lendemain, Burin dit à Fred qu'il pouvait se débrouiller seul et partit en voyage. Le jour des 16 ans de Fred, une guerre éclata contre des orcs. Ce même jour le bébé que Fred avait sauvé des brigands mouru d'une grave maladie. La victoire fut pour Elensefar qui pu enfin faire son deuil dans la paix.


Eragon se réveilla, il se dit que ce n'était pas bien de regarder dans les souvenirs des autres:
-Ah, tu es réveillé, ça tombe bien. On est passé au dessus du camp il y a 20 minutes. Je me suis engueulé avec Saphira et depuis, elle veut plus descendre.
-Quoi? pourquoi vous vous êtes engueulé?
-oh, c'est pas si grave que ça, j'ai juste dit que j'aimais pas le bleu.
-pfff, t'es vrament trop bête.

Eragon réussit à convaincre Saphira de faire demi tour et d'atterrir. Fred fut envoyé à l'infirmerie. Phoenix était rentré après avoir entendu l'appel de Fred:
-(eragon)As tu trouvé de nouveau chevaliers solaires?
-Non, mais je penses que je ne tarderais pas à en trouver un car mes recherches m'ont couduites vers un lieu où une prophétie disait que pour chacune des génération de chevaliers solaires, l'un d'entre eux était forcément né à cet endroit.
-(eragon)Tant mieux. J'imagines que tu dois repartir.
-Oui, aurevoir mes amis.

Phoenix repartit dans les airs...

93 Re: l'attaque des orcs (RP) le Sam 17 Mar - 23:12

Coudaurok

avatar
Chef des Ordes Barbares
grimpf etait en train de courrir au coté de bourgah (eh oui...il sait faire que ca.)

-on arrive!
-c'est cool...j'en ai marre de porter papa...
-tu n'aime pas rendre service a ton vieux pere?
-t'etais pas obligé de prendre tes 326 livres...
-...327...
-c'est pas grave...encore 300metres...
-non...327...
-on parle pas de tes bouquins de merde!!!!
-mais j'en ai quand meme 327...
-je peux lui tapper dessus?
-tu touches pas mon papa!
-mais il est chiant!

apres 327 metres...pardon...300...(meme que bourdôh en a 327 des livres...vous le saviez????)

-alerte!!!! un horde de monstres!
-ou ca des monstres?
-mais non...c'est le guetteur qui est con...jvais t'en donner des monstres moi...tarlouze!
Paf
-pardon seigneur grimpf...
-je sens que je vais me plaire ici...si on peut taper tout le monde...
-ouais mais faut pas les abimer...
-ah! grimpf! super...tu as ramené du monde!
-grimpf! trôd!bourgah!bourdôh!kihrm! super...vous allez voir la raclée qu'on va leur mettre maintenant...
-ahem...coudaurok...je peux te parler un instant?
-ouais...

ils se retirent dans une tente pendant que les autres vont se saouler le guelle...

-voila...tes parents sont morts...
-quand?qui?
-il y a 15 jours...on a été attaqué par des milliers d'orcs...
-je me ferais une écharpe avec leurs tripes...je boirais dans leur crane...je me ferais des oreillers avec leur cerveaux...
-ton pere est mort en me sauvant...
-et tu veux payer ta dette comment?
-je vais t'apprendre a écrire et lire...
-et ca me servira a quoi?
-j'ai cru comprendre que tu es un chevalier solaire...et les chevaliers solaires sont cultivés...
-peut etre mais pas moi...pis jveux aller boire avec mes potes...
-(tout seul dans la tente)bon...c'est pas grave...

coudaurok va retouver ses potes dans la taverne du camps.

Voir le profil de l'utilisateur

94 Re: l'attaque des orcs (RP) le Dim 18 Mar - 16:45

Invité


Invité
Fred avait été placé à l'infirmerie où tout le monde s'activait une nouvelle fois pour lui. Le lendemain matin, il ne s'était toujours pas réveillé. Eragon qui était venu prendre de ses nouvelles tenta de raviver son esprit pour le réveiller. Sans effet. Il demanda ensuite à Takeo si il ne connaissait pas une formule magique pour sortir les gens du coma. Takeo ne pu lui venir en aide:
-De toute façon, il vaut mieux qu'il ne se réveille pas tout de suite vu que son corps est en bouillie. Si il se réveille avant la consolidation de ses os fracturés, il va crier à réveiller les morts.
-C'est vrai. Je me demande d'ailleurs comment il a fait pour survivre à ça. Il n'est pas normal je trouve.
-Ca c'est sur.

Ils laissèrent donc Fred guérir. Et sortirent de l'infirmerie...

BIM

-Vous allez voir dormir Fred mais pour le valeureux guerrier qui s'est fait transpercer le ventre par un espèce d'ahuri qui va pas vivre longtemps une fois que je serais sorti, vous ne faites rien. C'est quoi ce favoritisme là?


Nykitaro avait frappé sur la tête d'Eragon juste avant qu'il ne sorte:
-Dis donc, petit, on t'a jamais appris les bonnes manières?
-Je suis pas petit, et d'ailleurs, tu tes pas vu, tu fais 1m10 les bras levé debout sur une table, alors viens pas la ramener sur la taille.
-Je vais t'étriper sale petit gamin!
-Je te souhaite bonne chance car même endormi je pourrais te battre!
-Oh, ça y'est je suis énervé t'es content ?!
-Oui, va t'en avant que je ne te mettes une dérouillée..

PAF

-Ca va pas de frapper les enfants non? T'es pas bien ou quoi, va te faire soigner!
-Tais toi!

PIF PAF

-(Fred)Y'a pas moyen d'être tranquilement dans le coma ici ? Vous commencez à me pomper vous deux! DEHORS!
-Mais moi je suis blessé, je peux pas partir de l'infirmerie.
-(Fred)Bon alors c'est moi qui m'en vais, restez à vous disputer si ça vous amuse. J'ai un camp à diriger.

Voici comment fred sorti miraculeusement du coma. Ses os étaient toujours fracturés et multi-fracturés et pourtant il marchait sans se plaindre. Il alla dans sa tente:
-AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIEEEEEEEEEEEEEE!!!!

Fred sortit de sa tente:
-excusez moi, je dois allez à l'infirmerie.

Il retourna donc à l'infirmerie pour faire soigner ses multiples blessures. Nykitaro lui sortit car sa blessure avait été presque entièrement soigner grâce aux soins elfiques. La vie reprit donc normalement dans le camp. Fred était à l'infirmerie, les autres s'entrainaient. Et la bande de coudaurok se soulait jusqu'à plus soif. Quand soudain:
-Alerte, les orcs att...

Slack

Une flèche orc traversa la gorge de la sentinelle.
-Aux armes!
-(un homme)Pour qui il se prend lui? on obéit pas aux nains nous.
-Mais je parles aux nains qui sont à côté de vous pas à vous.
-Ah bon.
-Aux armes!
-(un nain)On les a déja.
-Mais pas vous les elfes derrière.
-Ah bon.
-Aux armes!
-(un homme)Non!
-Pourquoi?
-Grève!
-C'est vrai?
-Parfaitement.

PIF PAF POUF DING TCHAK PRAK BIM BOF

-Vous faites toujours grève?
-Non.
-Alors aux armes!

C'est ainsi que la bataille commença. Mais à l'extérieur du camp. Rien. Les orcs se cachaient dans la forêt et décochaient leurs flèches sur ceux qui sortaient du camp. Les hommes se faisaient alignés les uns après les autres. Quelques soldats parvinrent à aller dans la forêt. C'est alors que les grognards orcs intervinrent et tuèrent tous ceux qui étaient sur leur passage. Ant et ses archers elfes étaient montés sur le couloir des sentinelles et tentaient de tuer les archers orcsqui se cachaient toujours. Mais ceux ci était tellement bien cachés que même avec une excellente vision, il était très difficile de les trouver. Cette bataille semblait perdue. Sans compter qu'on pouvait à présent apercevoir la gigantesque armée de Vadish qui apparaissait à l'horizon:
-Vadish est très malin, nous ne pourrons pas le battre ainsi. RENTREZ TOUS DANS LE CAMP NOUS DEVONS NOUS DEFENDRE DE L'INTERIEUR!
-J'obéis pas à un monstre!

PAF

-Tu vas changer tes habitudes monsieur le grand baron de je sais pas où.
-Retraite!

Tout le monde rentra dans le camp. Il y avait eu une cinquantaine de morts rien qu'avec cette tentative d'assaut:
-Armez les catapultes!
-Armez les catapultes!
-Armez les catapultes!
-Armez les catapultes!(hrp:vous avez jamais remarquez que dans les films de guerres y'en a 36 qui répètent l'ordre du chef.)

Les soldats armèrent donc les 3 seuls catapultes du camp.une quatrième était en construction mais personne ne semblait vouloir la continuer:
-Pourquoi vous continuez pas la catapulte?
-Grève.

PAF

-Au boulot.
-D'accord.

Les catapultes étaient prêtes à tirer:
-TIREZ!
-TIREZ!
-TIREZ!
-TIREZ!
-JE TIRE!

SHIOUUUUUUUUUU SPAF!

Les orcs étaient tout atour du camp, aucune échapé n'était possible. Il fallait tenir...

95 Re: l'attaque des orcs (RP) le Dim 18 Mar - 21:26

Coudaurok

avatar
Chef des Ordes Barbares
les orcs continuaient a tirer lers fleches depuis 1/4 d'heure mais ne faisaient plus de victimes...

-coudaurok! viens! j'ai a te parler...
-j'arrive!
-tu veux te battre?
-baston!
-alors...toi et le régiment barbare...vous etes rapides...vous pouriez contourner les orcs et leur meuler la face par derriere?si vous massacriez les archers nous pourions sortir et les explosé...
-c'est lache...
-on a le choix entre etre lache et ne plus etre du tout!
-ah...ouais...on peut!


coudaurok réunit les barbares (ogres et guerriers du sud) et leur explique le plan. ils partent en courant...choisissent un endroit ou il n'y a pas trop d'orcs et foncent. ils se retournent en courent en ligne; balayant tout sur leur passages.déja au camps; la différence se ressent.

-catapultes! tirez!
-archers! tirez!

une pluie de projeciles s'abbat sur la foret ou l'on entend des grognements.
des rochers pulvérisent tout sur leur pasage.

-yaaahahhh!
Bing boum slimg paf!
-baston!
-eurgh!

les archers orcs se font décimer, ainsi que les grognards qui ne font pas attention aux fleches. soudain, une ombre passe au dessus de la foret.c'est eragon; magnifique dans les rayons du soleil. saphira crame la foret et des orcs enflamés sortent en courant et se font cribler de fleches.

coudaurok; estimant que les autres soldats peuvent sortir se prépare au signal de l'attaque. il avale de grandes goulées d'air.se retiens et
PRRRRRROOOOOOOOOUUUUUUUUUTTTTTTTTTTTTTT
des orcs sont projetés contres les arbres par la puissance du pet.

-a l'assaut! sortez vos lames elfiques!
-yaaaah! sortez vos haches et taillons les en pieces!

s'enssuit une énorme mélée dans laquelle volent des morceaux d'orcs et d'humains.
coudaurok sort de la bataille et fonce vers ant enervé
-ant! regarde ce que j'ai recu!
-eh bien...c'est une fleche...
-regarde mieux!
-mais...ce n'est pas une fleche orque!
-ben non...c'est une fleche elfe!
-oh! desolé!
-et on s'en est tous pris...j'ai aussi failli prendre un rocher dans le coin de la tronche...
-ca c'est pas nous...
-(en s'eloignant)je m'vengrais!

et il fonsa vers la baston.

Voir le profil de l'utilisateur

96 Re: l'attaque des orcs (RP) le Dim 18 Mar - 22:53

Invité


Invité
-Les autres ont besoin de moi, vous pourriez me donner quelque chose qui me rendrait toutes mes forces pendant rien qu'une heure?
-Non, désolé nous n'avons rien.
-Ah, c'est pas drole de resté cloué au lit.
-Mais vous pourriez faire attention aussi.
-C'est pas de ma faute si il y a des cons qui s'amuse à me balancer dans la mer à 600 mètres de haut quand même.

Pendant ce temps, à l'extérieur du camp, la bataille fait rage. Les troupes orcs sont moins nombreuses et n'ont pas de moyen pour tuer vraiment efficacement comme un dragon ou une wyverne. Mais ils étaient très téméraires. Leur but n'était pas de vaincre mais de gagner du temps pour que les hommes n'aient pas le temps de récupérer entre cette bataille et celle qui les attendaient contre Vadish. En fin d'après midi, le dernier orc se rendit:
-Prends ça raclure.
-Non, attends.
-Ben quoi?
-Je préfères le faire parler, plutot que de le tuer sans rien y gagner.
-Oh lala, on peut même plus tuer des orcs.
-Combien d'orcs composent l'armée de Vadish?
-Tu es son fameux fils pas vrai? Saches que ton père tiens à te tuer lui même. Mais je n'ai jamais eu l'intention d'obéir aux ordres. YAAH!

L'orc sauta sur Krotop pour l'étrangler. Krotop recula et d'un geste réflexe il se protégea en mettant ses griffes en avant. L'orc alla s'y eventré:
-Urg, je ne pensais pas que cela finirai comme ça. Vadish a 5000 orcs sous ses ordres. Rendez vous, ou mourrez.
-Quel est son plan?
-......

POM

L'orc ne répondit pas et tomba en laissant échapper un dernier souffle de vie. La titanesque armée de Vadish avançait:
-Que les cavaliers elfes aillent dans la forêt. Il leur faudra être le plus discret possible. Lorsque nous utiliserons les catapultes, ils devront revenir le plus vite possibe en tuant le maximum d'orcs possible.
-Volez vers le nord avec vos griffons. Prenez avec des projectiles lourds. Lorsque ma dragonne crachera son feu vous reviendrez vers ici en lançant vos projectiles sur ses vermines.
-Mettez vous en première ligne, sinon y'a les autres débiles qui vont passez devant et on en aura presque plus. Dès qu'on peut y'aller, on bourre dedans et on les casse en 17.

Pendant ce temps, à l'infirmerie:
-Y'en a marre de ses incompétents. Et il ne vous reste plus de la potion que vous m'aviez filé la dernière fois?
-Malheureusement non, des hommes très costaud sont arrivé et on prit sa pour de l'alcool.
-Bordel, c'est le clan de coudaurok. Ils sont vraiment trop con.
-De plus, nous manquons d'ingrédients pour la refaire.
-Qu'est ce qu'il vous manque?
-des plummes de griffons.
-mais y'en a une vingtaine dehors abruti!
-Ah, bon. Oh, ils s'envolent.
-Dites à Eragon d'en rappelé un.

Le médecin va voir eragon et cinq minutes plus tard, il retourne à l'infirmerie avec des plummes de griffons:
-ABRACADABRA!
-Qu'est ce qu'il chante lui.
-C'était pour donner un air magique.
-File moi la potion et tais toi imbécile.
-Voila

GOUP GLOUP

-AH, je me sens super bien. Merci. Aurevoir.
-A bientot.

Fred sortit de l'infirmerie. Eragon s'approcha de lui:
-Content de voir que tu vas mieux. Nous nous apprètons à combattre Vadish.
-Très bien. Vous avez organisé les troupes.
-Oui. Je voudrais te demander une chose. Tu va peut être trouver ça indiscret mais je voudrais savoir comment tu es devenu le seigneur d'Elensefar. J'ai vu dans ta mémoire le fils du seigneur. Que lui est il arrivé pour que tu prennes sa place?
-Je me souviens de lui. Il était très courageux et très fort. Il est partit l'année de ses 14 ans je ne sais pourquoi. Helder X, son père ne voulu plus entendre parler de lui. je ne sais pas ce qui s'était passé ce jour là, mais c'était très grave.
-Comment s'appelle ce jeune homme.
-Le seigneur a demandé à ce que l'on ne prononce plus son nom.
-C'est vraiment tragique comme histoire.
-Oui, 2 mois plus tard, le roi mourut lors d'une battaille. Il n'avait plus d'héritier. Juste avant de mourrir, il m'a demandé de prendre sa suite. J'ai refusé. Une fois de retour à Elensefar, on fit un vote pour désigner le nouveau seigneur. Je ne sais pas qui m'avait inscrit mais toujours est il que j'ai été élu. Je ne voulais pas décevoir le peuple alors j'ai fini par accepté. Dire que 4 ans auparavant, j'étais encore un simple fils de forgeron. Et 2 ans arès, je suis un chevalier solaire.
-Tu as gagné au change, même si tu n'as plus de nouvelles des tiens.
-Bon, allons y.


Les orcs étaient bien avancés:
-Envoie leurs des pierres!
-Tirez!

SHIOUUUUUUUU SPAF

Les cavaliers elfes partirent à vive allure et tuaient énormément d'orcs sur leur passage:
-Vas y Saphira!

FLAAAM

Les griffons revinrent vers le camp et leus monteurs lançaient leurs gros cailloux sur les orcs en bas. Certains griffons participaient même en laissant tomber certains projectiles nauséabond(vous voyez ce que je veux dire):
-En avant, et pas de quartier!
-Yaaaaahhhhh
-Baston!
-Badaboum badaboum!
-Banzai!
-Crevez!

Les barbares sortirent pour donner l'assault:
-Eh, revenez bande de débiles! Les attaquez pas à 80! Ils sont des milliers!
-Ca en fait plus à se partager!
-Revenez tous de suite!

les barbares firent demi tour:
-Eh coudaruok, c'est quoi cet endroit où on peut pas taper sur les orcs?
-Vous inquiétez pas, on va pouvoir les taper, faut juste attendre un peu.

Le soleil se couchait. Les orcs avançaient toujours. Les éclaireurs et les griffons étaient revenus. 517 personnes se défendant contre 4912 orcs. Le combat s'annonçait inégal...

97 Re: l'attaque des orcs (RP) le Mar 20 Mar - 19:17

Coudaurok

avatar
Chef des Ordes Barbares
eragon parti sur le dos de saphira pour reperer les points faibles de l'armée orc...
pendant ce temps; les femmes et enfants préparent des catapultes.les nains sont partis chercher des rochers.
les elfes sont partis en foret pour trouver les fleches qu'ils ont tiré auparavant.
les barbares s'entrainent contre des arbres et en profitent pour les abattre pour faire des catapultes.
le reste de l'armée fait la sieste...les paysans sont franchement des feignasses.
eragon rentre au camps.
-(eragon)il n'y a rien a faire...c'est une marée orque...
-(fred)tu pourais peut etre déja leur envoyer des rochers...et leur bruler les armes de siege...
-on pourait foncer dans le tas!
-(eragon et fred)non!
-nous avons fait une provision de fleche...nous en avons 1549,5!
-(fred),5? pourquoi donc?
-ben...on a prévu 1000 fleches pour nous et 1099 fleches pour nains...mais commes elles font la moitié de taille des notres...ca donne 549,5...
-(eragon)grand con!
-sale nain!
-vos guelle! jveux me battre moi!
-eh chefs! quand est ce qu'on va cogner?
-(fred)bon...alors...eragon...tu vas cramer les catapultes orques...ensuite tu reviens et tu prends des rochers...coudaurok...tu prépare tes guerriers...ant...prend les archers et pilonne les orcs...les nains fonceront apres les barbares...es hommes suivron...ah...j'oubliais les enfnts barbares...il passeraont avec leurs parents...et couperont les jarets de orcs...ils sont petits...ils passeron sans probleme...et les magiciens resterons en reserve...d'accord?
-baston!
-(eragon)ouais!
-ouais!

tous les soldats se levent...
soudain, ils voient une colone de flammes dans l'arriere ligne orque...c'est eragon...il revient...il prend 2 enormes rochers qu'il vas lacher sur les orcs...
coudaurok sort sa magnifique épée...les barbares brandissent toutes sortes d'armes...des haches naines, des épées orques, des lance elfiques, des faux...ils se mettent a courir suivis de pres par leurs enfants...
les nains s'élancent a leur suite... les archers commencent a tirer...une plui de fleches s'abat sur les orcs.
La plus grande bataille que nos amis aint mené viens de commencer...

Voir le profil de l'utilisateur

98 Re: l'attaque des orcs (RP) le Mar 20 Mar - 21:54

Invité


Invité
Ca y'est, la première offensive était lancé. Le soleil avait à présent disparu et la lune guidait à présent les créatures morbides du nord. Les barbares étaient partis en première ligne. Ils tuaient les orcs en un coup, voir plusieurs orcs d'un seul coup. Les orcs avaient beacoup de mal à riposter. Cependant, ils parvenaient tout de même en en abbattre certains. Fred, voyant que son armée avançait vite fit signe à Eragon. Celui ci demanda à Saphira d'embraser le ciel. C'était le signal qu'il fallait arrèté les tirs de catapultes. Le bain de sang continua à la pointe de l'épée. Quand Fred vit qu'il y avait un grand nombre de blessés, il sonna la retraite. Il dit à coudaurok de repousser les orcs le plus loin possible avec les barbares qui restaient et de revenir le plus vite possible. Coudaurok prit un orc par le cou, il le jeta en l'air.
Eh oui Jean micel magnifique reprise de volée de Coudaurok qui expédie l'orc droit dans les filets.
(hrp: excusez moi, j'étais assis sur la télécomande). Coudaurok mit donc un coup de pied dans le derrière de l'orc lorsqu'il ratterit. Celui ci partit s'explosé contre les autres orcs.qui tombèrent comme des dominos. Le temps qu'ils se relèvent, Coudaurok et les barbares étaient déja au camp:
-Pourquoi on doit rentré?
F-Il y a eu beaucoup de blessés. Nous devons nous réorganisé avant de lancer une nouvelle attaque. J'ai déja envoyé les griffons relancer des pierres sur les orcs. Saphira a brulé les catapultes qu'ils avaient sur les premiers rangs. Ils mettront du temps à ramener celles qui sont sur leurs lignes arrières. Nous devons soigner nos blessures et faire confiances aux archers.
-Alors autant s'avouer vaincu.
-C'est quoi ce sous entendu?
E-Ben, c'est vrai que à part toi qui a un arc qui loupe jamais, y'a pas beaucoup d'elfes qui atteignent leurs cibles.
F-Ne vous inquiétez pas, il y a aussi les catapultes. Et elles sont très efficaces.
-On en a combien?
F-Ils viennent de finir la 4ème.
-Ah, c'est cool, et on a beaucoup de projectiles?
F-ben pas tant que ça, on a que 200 rochers.
E-C'est ça la nouvelle catapulte? demande eragon en montrant du doigt une chose qui ressemblait un peu à une catapulte sans en être une.
R-Je crois... Hep, toi la bas, c'est quoi cette connerie que vous nous avez foutu là?
-Ben c'est un gars qui nous a dit de faire comme ça parce que c'est mieux.
-Mais qui c'est cet abruti?
-La bas.

Fred s'approcha de l'homme qu'on lui avait indiqué. C'était le devin:
-Eh dis donc, ça tourne plus rond là haut, qu'est ce que vous avez dit à mes ouvriers espèce de vieux débris?
-J'ai la connaissance !
-Mais il est fou.
-Non, attendez. je vais vous expliquer comment marche cette catapulte nouvelle génération. Vous voyez le bac dans le socle?
-Oui et alors?
-On mets les pierres ici. ensuite avec un escabeau on tourne cette manivelle, ce qui va faire tourner la "cuillère" qui va prendre un rocher au passage et va l'expédier direct sur les orcs. puis, la "cuillère" continue son tour, reprends une pierre et l'envoie de nouveau, etc..
-Ah, ok, et vous êtes sur que ça marche?
-oui, j'ai eu une vision où cela fonctionnait à merveille.
-Très bien. Grâce à vous, notre armée est un peu plus puissante. Mais si jamais nous ne parvenions pas à vaincre les orcs, il nous faudra détruire cet engin afin qu'ils n'en construisent pas en s'y inspirant.
-Bien sur.

Fred repartit voir ses amis:
F-bon, il faudrait consolider les murs. si ils nous envoient leurs flèches enflammées, on fera pas long feu.
-Mais on a pas le temps, les orcs sont à 1km.
F-Je le sais bien, et ils continuent d'avancer. Il nous faudrait quelque chose de solide et de rapide à mettre en place.
-de la terre.
-Eh Krotop, je crois que tu es devenu aussi bête que Coudaurok.
PAF
-Oh, ça va c'était pour rire.
-Mais non, la terre cuite, c'est très dure. Il suffit de faire bouillir de la boue et de la faire couler le long des parois. C'est facile à faire. Les orcs vont mettre 5 minutes à arriver alors dépèchons nous de le faire rien que sur la facade nord.
F-Très bien, on s'y met tous. Coudaurok, tu prends des grosses marmites et tu mets un maximum de terre dedans. Grimpff, tu prends plusieurs seaux, tu les remplis d'eau et tu mets ça sur la terre. Takeo, tu feras cuire les marmittes avec tes boules de feu. Krotop, Ant et moi, on va faire couler le tout le long du mur.
E-Et moi je fais quoi?
F-toi, tu vas retarder les orcs autant que possible sans te mettre en danger.
E-Ok, c'est parti!


Coudaurok prit 3 grosses marmites qu'il remplit de terre avec l'aide des membres de son clan. Grimpff alla prendre de l'eau dans le puis et la versa dans les marmites. Takeo lança des boules de feu directement sur les marmites. Une fois qu'on pu apercevoir de la fumée, les barbares apportèrent les marmites à Fred,Ant et Krotop qui étaient montés en haut du couloirs des guetteurs. Ils firent couler la boue le long de la paroi. Une fois cela fini, il n'y avait plus qu'à attendre que cela sèche(hrp: je crois que normalement, il faudrait rajouter d'autres choses mais je ne sais plus quoi). Quelques minutes plus tard, eragon revint:
E-Bien joué Saphira, tu vas pouvoir te reposer.
-J'èspère bien.
F-Nous n'avons plus qu'à attendre qu'ils viennent frapper à la porte pour les accueuillir.
-Oui.

Les orcs arrivèrent 5 minutes après. Ils commencèrent par lancer des flèches enflammés. Celle ci n'eurent aucun effet sur la palissade encore un peu humide mais en grande partie sèche. Fred eut alors une idée. Il fit signe d'arrèter la catapultes du devin. Il demanda à faire mettre de la terre cuite sur la "cuillère". Le temps que la terre ne durcisse. les orcs prirent d'assault la pallissade avec des échelles. Certains se prirent dans les pics installés par Eragon qui dépassaient à peine du sol. leurs pieds étaient transpercés. Certains s'enfonçait tellement qu'ils se faisait également perforé le tibia. Les orcs mirent dnc les échelles assez loin de la palissade et commencèrent à escalader. les archers étaient peu nombreux. ils ne pouvaient pas tuer tous les orcs qui montaient et n'avaient pas le temps d'aller repousser les échelles. Coudaurok alla les aidé. Il trancha le bout d'une échelle. L'échelle étant fixé assez loin de la palissade, elle était très penché. les orcs étant dessus tombèrent et furent embrochés par les pics sur le sol. Des orcs malin (et si ça existe même si c'est rare.) attaquèrent les pics à coups d'épée pour ne plus se blessés. Pendant ce temps coudaurok avait fait tombé tous les orcs qui avaient eu le malheur de monter sur une échelle. Fred, quant à lui, ordonna ensuite qu'on mette de l'huile dans la "cuillére" et qu'on y mette le feu. Les roches s'impréniaient alors de l'huile et devenaient de gigantesque boules de feu qui faisaient des ravages lorsqu'elles atterrissaient sur les orcs. Les orcs avaient coupés tous les pics qui étaient sur leur chemin et envoyèrent leurs échelles pour escalader la palissade. Coudaurok appela ses amis barbares et ensemble, ils poussèrent les échelles pour faire retombé les orcs. Fred donna l'ordre d'induire tous les murs de terre cuite. Quelques soldats s'en occupèrent. Les orcs envoyaient de plus en plus d'échelles. Et certains se plaçait directement en haut des échelles pour ne pas avoir à l'escalader (vous vous souvenez des orcs malins):
F-Ant, descend avec tes archers, vous allez tirez par dessus la palissade. Il y a tellement d'orcs que vous les toucherez sans les voir.
-D'accord.

Les nains et les hommes remplacèrent les elfes. Les barbares étaient déja en haut pour accueillir les orcs. peu d'orcs parvenaient à brandir leur épée avant de se faire massacrer. Des orcs firent le tour du camp pour escalader la palissade. les hommes se répartirent le long des couloirs de guets pour les attendre. Les orcs avaient beaucoup de mal à progresser mais Vadish avait certainement un plan pour entrer dans le camp.

99 Re: l'attaque des orcs (RP) le Mer 21 Mar - 19:30

Coudaurok

avatar
Chef des Ordes Barbares
Les orcs harcelaient le camps depuis des heures...
les barbares faisaient ds escarmouches chez les orcs...cela enervait fortement coudaurok qui aurait préferé rester se battre plus longtemps..."a faire des moulinets comme un débile" disait nikitaro...
Les mages lancaient des boules magiques pendant que le archers tiraines et qu'eragon écrabouillait les orcs a grands coups de rochers...lui et saphira ne cessaient de faire des alers et retours entre le camps et le dessus des orcs...
La catapulte du devin faisait des ravages dans les rangs ennemis aussi...
malgres tout cela, les orcs continuaient d'avancer.
Au cours d'une pause d'eragon:
-(fred)Vadish est extremement bete...il perd de nombreuses troupes en vain
-(eragon)je pense qu'il cache quelque chose...
-des nécromanciens! ils forment une espace de bouclier magique!!!! nous ne pouvons plus atteindre les orcs!
BACK
-(fred)quesquec'est?
-ce sont les rochers que l'on envoie...ils explosent au contact du bouclier...
-(eragon)j'ai mal a la tete...
-(de retour au camps,en entrant dans la tente)fermes ton esprit!ils ont du trouver leur telepate et tentent de s'introduire dans ta tete pour découvrir nos plans...
-c'est quoi cette merde?on peut plus les toucher...
-c'est quoi ce bordel?
-regardez! certains orcs se transforment en trolls!
-un sort de camouflage...interessant...
-(eragon a saphira)on y retourne!
-(fred)les mages...contrez moi ca!
-les rochers d'eragon passent par dessus le bouclier...archers! tirez en cloche!
Les orcs, pris au dépourvu se font cribler de fleches...ainsi que les nécromanciens...ils meurent les uns apres les autres, ainsi le mur magique s'effondre permettant au archers de viser les trolls.

-bon...pour les trolls...les enfants barbares leurs coupent les jarets et les adultes les achevent...pendant ce temps les archers criblent les autres...les barbares auront beaucoups a faire...il y a au moins 150 trolls...
-Baston!
-ok.

et la bataille reprends son cours...

Voir le profil de l'utilisateur

100 Re: l'attaque des orcs (RP) le Jeu 22 Mar - 16:11

Invité


Invité
Après que de nombreux orcs furent tuer après avoir contrer le sort des nécromenciens, l'armée sombre revint à l'assault. quelques trolls prirent des troncs d'arbres pour s'en servir de bélier:
-Ant, monte avec les barbares et tue ses gros montres avant k'ils ne défoncent la porte!
-J'y vais!
-Vous là, dit Fred en s'adressant à plusieurs hommes, venez m'aider à barriquader l'entrée.

Fred prit tout ce qu'il trouvait pour empécher que la porte ne cède. Pendant ce temps, Ant alignait les trolls:
-1,2,3,3 et de mi, tiens il est coriace lui. 4

Les trolls persistaient même si ils était sur d'y rester sous les flèches d'Ant. Celui ci avait de plus en plus l'impression qu'il aurait beau tuer beaucoup de trolls, ils reviendraient tout le temps. Les trolls donnèrent des coup de plus en plus violent. la palissade tremblaient faisant glisser certaines échelles orques mal fixées. Les secousses faisaient également tomber certains hommes et elfes du couloir de guet. C'est ce qui arriva à Ant:
-Tant pis, retourne avec tes archers, J'espère que la porte tiendra. SI jamais elle cède, tirez sur tous ceux qui oseront entrer.
-D'accord.

La bataille faisait rage. Certains orcs profitèrent des failles dans les défenses causés par les chocs contre la porte pour entrer dans le camp. ils se faisaient souvent vite expédier chez les morts mais ils commençait à y avoir de gros problème de défense:
-Coudaurok, va du côté ouest pour aider les soldats, ils ne sont plus nombreux!
-Ok!......euh, c'est où l'ouest.
-La bas!

Coudaurok alla donc du coté ouest. fred s'appretait à aller aider les hommes sur la façade Sud quand le devin l'interpela:
-On a plus de rochers!
-Mince. C'est vrai qu'il n'y en avait pas beaucoup.
-Oui, mais comment faire.
-lorsqu'il reviendra, dites à Eragon de se battre à terre et d'envoyer Saphira chercher des pierres. En attendant renvoyer les carcasses orques qui sont tombés dans le camp.
-très bien.

Fred alla au sud pour fortifier le front. Il repoussait tant bien que mal les orcs qui s'approchaient. Le devin s'activa pour ramasser les corps des orcs. Mais l'un d'eux avaient feinté la mort. le devin prévu le coup et pu s'enfuir en criant:
-Attention, ils ne sont pas tous morts!

une dizaine dorcs se relevèrent. Certains étaient tombés avant même d'être attaquer mais d'autres étaient à l'agonie mais désiraient encore se battre. Ils se battaient comme des lions mais furent vite stopper. Les trolls parvinrent à éclater la porte. les archers concentrèrent leurs tirs sur eux. Fred revint vers La porte en courant. Eragon était revenu et avait renvoyer Saphira:
f-Ah Eragon, viens avec moi, il faut refermer la porte.
e-Ok.


Ils prirent quelques hommes avec eux:
-Attendez moi, je viens aussi!
f-Non, tu es trop jeune!
-C'est ça ouai.
-f-Pfff.

Ils s'approchèrent de la porte:
-Ant, Arrètez de tirer!
-Ok.

Les flèches s'arrètèrent. Fred, Eragon et Nykitaro foncèrent dans le tas rejoins par leurs hommes. Coudaurok, en voyant ça quitta son poste:
-Moi aussi j'veux m'amuser!

Son départ se fit ressentir du côté Ouest tout comme celui de Fred avait laisser des espaces pour passer aux orcs. Les orcs entraient petit à petit. Epuisant l'armée qui se défendait. Krotop vit cela et partit aider les soldats qui n'en pouvaient plus. Il était suivi par Takeo et Phoenix. L'issu de cette battaille risquait d'être inévitablement une défaite de nos héros...

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 4 sur 6]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum